HomeRadio Vaticana
foto testata
 
 LE CHEMINEMENT DE PIERRE
Le Cénacle de Jérusalem : la salle de la Cène du Pain donné et du Vin versé pour une multitude, et du Feu de l’Esprit insufflé pour le pardon des péchés.

« Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l'on immolait l'agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour ton repas pascal ? » Il envoie deux disciples : « Allez à la ville ; vous y rencontrerez un homme portant une cruche d'eau. Suivez-le … Il vous montrera, à l'étage, une grande pièce toute prête pour un repas. Faites-y pour nous les préparatifs. » (Mc 14, 12-13.15). « Alors, ils retournèrent du mont des Oliviers à Jérusalem, qui n'est pas loin. (La distance ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat.) Arrivés dans la ville, ils montèrent à l'étage de la maison ; c'est là qu'ils se tenaient tous : Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. D'un seul cœur, ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères. » (Act 1, 12-14). « Jésus lui répond : « C'est celui à qui j'offrirai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l'Iscariote. Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. » … Quand Judas eut pris la bouchée, il sortit aussitôt ; il faisait nuit. » (Jn 13, 26-27.30).

01/009

Radio Vatican remercie toutes les personnes qui ont collaboré, en particulier Giuliano Savina pour la partie photographique.

All the contents on this site are copyrighted ©