HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Audiences et Angélus > dernière mise à jour: 2013-04-24 11:11:47
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape invite les jeunes à ne pas avoir peur de « rêver en grand »



C’est sous un beau soleil printanier romain et devant une foule nombreuse et enthousiaste venue écouter sa catéchèse que le Pape François a présidé sa traditionnelle audience générale hebdomadaire. Ce mercredi, Le Pape a débuté sa catéchèse en revenant sur le Credo, au cours duquel les fidèles professent que « Jésus viendra de nouveau dans la gloire pour juger les vivants et les morts. » Le sens de l’existence de l’Homme est résumée dans cette phrase. La création de l’homme et de la femme à l’image de Dieu et le jugement éternel du Christ. Un évènement sur lequel Jésus est revenu régulièrement lors de sa vie terrestre. François s’est donc attardé sur trois passages de l’Évangile de Matthieu : la parabole des dix vierges, celle des talents et celle du Jugement dernier.

La parabole des dix vierges

La parabole des vierges qui attendent l’époux, nous renvoie au temps situé entre la première et la dernière venue de Jésus. Ces deux pôles sont les deux bornes des temps actuels, que nous vivons dans l’attente d’être accueilli par le Seigneur. Alors que dix vierges ont préparé de l’huile pour alimenter leurs lampes, d’autres moins prévoyantes voient les leurs s’éteindre. Avec miséricorde et patience, le Seigneur nous donne ce temps d’attente avant son retour pour que nous tenions allumées les lampes de la foi, de l’espérance et de la charité, et ayons le cœur ouvert au bien, à la beauté et à la vérité. Il nous enjoint donc d’être toujours prêt à sa venue dont nous ne connaissons ni le jour, ni l’heure en sachant décrypter les signes de sa présence parmi nous et maintenant vive notre Foi par la prière et les sacrements.

La parabole des talents, l’occasion d’inviter les jeunes à « rêver en grand »

C’est certainement l’une des paraboles les plus connues. Notre vie sur terre est décrite par Jésus comme une épreuve : le temps d’un voyage du maître. Avant de partir, le maître confie les talents, de façon inégale, en s’adaptant aux personnes. A la fin, Il en demandera compte. Elle dépeint un maitre qui gratifie des serviteurs méritants, et qui en punit un autre pour sa paresse. La parabole des talents nous fait réfléchir sur l’usage des dons que nous recevons de Dieu. L’attente du retour du Seigneur est le temps de la mise en valeur de ces dons pour Dieu, pour l’Église et pour les autres. Une parabole qui prend tout son sens en cette période de crise où la solidarité devient une nécessité rappelle le Pape. François s’est une nouvelle fois adressé aux jeunes qu’il a interpellé. « N’enterrez pas vos talents ! Pariez sur des idéaux de service de l’autre ! La vie ne nous est pas donnée pour la garder jalousement mais pour que nous la donnions ! N’ayez pas peur de rêver en grand»

La parabole du jugement éternel
La parabole sur le Jugement dernier décrit la seconde venue du Seigneur, en utilisant l’image du berger qui sépare les brebis des chèvres, les personnes qui ont aidé leur prochain de celles qui ne l’ont pas fait. Nous serons donc jugés sur notre amour pour Dieu sur notre attention et à notre service au prochain. Le fait de penser au Jugement dernier, a insisté le Pape François, devrait nous stimuler à mieux vivre notre quotidien, en apprenant chaque jour à reconnaître Dieu présent dans les pauvres et les petits, en travaillant pour le bien et en étant vigilants dans la prière et dans l’amour.



Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité