HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-04-25 16:05:10
A+ A- Imprimer cet article



Le Cardinal Coccopalmiero reçu par le Pape



Le Pape François a reçu ce jeudi en audience un groupe de prélats, membres de la Présidence du Conseil Episcopal Latino-américain (CELAM) ainsi qu'un ami, Isaac Sacca, Grand Rabbin de la Communauté Sépharade de Buenos Aires. Autre audience, au Cardinal Francesco Coccopalmerio, président du Conseil Pontifical pour les textes législatifs. Il y a quelques jours, dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, le Cardinal avait évoqué la réforme de la Constitution Pastor Bonus sur la Curie.

Le Moderator Curiae Romanae

Parmi ses propositions, l'idée d'une organisation analogue à celle qui existe déjà dans de nombreux grands diocèses, avec la figure très importante du "Moderator Curiae Romanae", une fonction qui ressemble à celle d'un directeur général. "Une personne qui fait fonctionner la Curie, sans pour cela s'intromettre entre le Pape et les dicastères", a-t-il tenu à souligner. "La Secrétairerie d'Etat épaule plus directement le Pape, le Secrétaire d'Etat a une fonction plus axée vers l'extérieur, il s'occupe des problèmes de l'Eglise Universelle aux côtés du Pape. Le Moderator, par contre, se limite à la Curie Romaine, pour la faire fonctionner mieux".

Renforcer la communication entre les dicastères

"Le concept fondamental, expliquait ensuite le Cardinal Coccopalmerio pour clarifier les objectifs de la réforme, c'est que le Pape, pour bien gouverner l'Eglise, doit accomplir toute une série d'activités: par exemple, choisir les évêques, entretenir les relations oecuméniques, s'occuper des personnes consacrées, des séminaires, de la famille, etc... Le Pape a une multitude de choses à faire, et toutes très différentes entre elles. Il doit donc être aidé par des personnes compétentes et à la hauteur spirituellement. Et les dicastères de la Curie existent pour cela". "Il est donc essentiel qu'il existe un rapport constant entre le Pape et les dicastères, et il est tout aussi essentiel que les chefs de dicastère se rencontrent fréquemment entre eux, que ce soit ou non en présence du Pape: pour avoir une vision commune de l'activité menée".


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité