HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-04-26 14:05:50
A+ A- Imprimer cet article



Le pape reçoit le président de la Haute Autorité transitoire malgache



Vendredi matin, le Pape François a reçu Andry Nirina Rajoelina, le Président de la Haute Autorité
transitoire de la République malgache, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d'Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les rapports avec les états.

Un communiqué a été publié à l'issue de ces entretiens «cordiaux» qui ont permis aux deux parties «de constater la qualité de leurs relations, puis d'aborder certains aspects de la situation nationale. Celles-ci ont notamment pu souligner les efforts déployés par Madagascar en vue de la stabilité du pays et de la démocratie, mais aussi d'un meilleur développement et d'une reprise des activités internationales. Et enfin l'important apport qu'offre l'Eglise catholique malgache au dialogue national, ainsi que son indispensable service capillaire en matière de santé et d'éducation.»


« Ce fut très beau de pouvoir confier au pape tout ce que j’avais sur le cœur »


Le pape a accueilli en personne le président de la Haute Autorité de transition à l’entrée de la bibliothèque du palais apostolique. A l’issue de leur entretien, qui a duré une quinzaine de minutes, la délégation d'Andry Nirina Rajoelina, composée de cinq personnes est entrée, à son tour, dans la bibliothèque pour être présentée au pape avant le traditionnel échange de cadeaux.
Le pape a offert quelques médailles du Saint-Siège au président et un rosaire à chaque femme de la délégation. Juste après avoir pris congé du pape, Andry Rajoelina s'est livré :« ce fut très beau de pouvoir confier au pape tout ce que j’avais sur le cœur » rapporte l’agence italienne, Ansa.

Les églises travaillent à la paix

Sur la Grande île, le 18 avril dernier, a débuté, au siège du conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM) d’Antanarivo, la capitale malgache, les colloques de réconciliation nationale visant à rechercher une voie de sortie à la crise politico-institutionnelle qui a débuté à Madagascar en 2009 avec la démission forcée du président de l'époque, Marc Ravalomanana.

Y participent les principaux responsables politiques et des représentants de la société civile. Parmi eux, se trouvent les anciens présidents Didier Ratsiraka et Albert Zafy, ainsi que l’actuel président de l’Autorité de transition, Andry Rajoelina. Marc Ravalomanana, est en revanche resté en Afrique du Sud, où il réside en exil depuis 2009.

Le FFKM, guidé par l’Archevêque catholique d’Antananarivo, Mgr Odon Marie Arsène Razanakolona, vise à élaborer une déclaration d’intention signée par tous les participants en vue des élections présidentielles du mois de juillet. (Fides)



Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité