HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-05-06 14:36:52
A+ A- Imprimer cet article



Attentat contre une église en Tanzanie



Deux personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d'autres blessées dans un attentat sans précédent perpétré dimanche à l’occasion de l’inauguration d’une église paroissiale à Arusha, dans le nord de la Tanzanie. Un engin a explosé sur le parvis où de nombreux fidèles avaient pris place, la nef étant pleine.

C’était la première messe célébrée dans cette église dont la construction était tout juste terminée. Le nonce apostolique en Tanzanie, Mgr Francisco Padilla était présent mais il n’a pas été blessé. « Personne ne s’y attendait – a-t-il déclaré sur notre antenne – tout le monde est sous le choc. C’est la première fois qu’une bombe explose pendant une célébration liturgique catholique en Tanzanie». Les autorités ont placé le nonce sous leur protection et lui ont fait part de leurs regrets. Mgr Francisco Padilla a exprimé la solidarité du pape avec l’Eglise catholique tanzanienne et les familles des victimes. Le gouverneur de la province a indiqué que six personnes - deux Tanzaniens et quatre Saoudiens - avaient été arrêtées et étaient interrogées.

Devant le parlement, le ministre tanzanien de l’Intérieur a ajouté que d’autres personnes étaient vraisemblablement impliquées, tandis que le chef de l’Etat a parlé « d’acte de terrorisme perpétré par des ennemis du pays ». Les tensions religieuses vont croissant depuis plusieurs mois dans ce pays où cohabitaient jusqu'ici pacifiquement chrétiens et musulmans.
En octobre, le chef d’une organisation non reconnue par les autorités, et plusieurs de ses partisans avaient été arrêtés et accusés d'avoir saccagé plusieurs églises à Dar es Salaam. Les faits les plus graves étaient jusqu'ici survenus à Zanzibar, archipel autonome tanzanien, quasi-exclusivement musulman : un prêtre a été blessé par balles le jour de Noël et un autre assassiné par balles en février. Une église avait été incendiée 48 heures plus tard.

Le Kenya voisin a été la cible de nombreux attentats récents, visant notamment des églises, des attaques attribuées à des sympathisants des islamistes somaliens shebab, que l'armée kényane combat depuis octobre 2011 en Somalie. La Tanzanie n'intervient pas en Somalie, mais dans un rapport des experts de l'ONU ont averti les autorités tanzanienne en juin 2012 de la présence sur leur sol de groupes islamistes radicaux accusés de recruter pour les shebab. (Radio Vatican avec AFP)

(Photo : Blessés lors de l'attentat contre l'église en Tanzanie)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité