HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2013-05-15 19:50:54
A+ A- Imprimer cet article



Au Festival de Cannes, la crise économique en arrière-plan



Le 66ème Festival de Cannes déroule son tapis rouge à partir du mercredi 15 mai. Pendant 10 jours, la Croisette va réunir tout le cinéma mondial, entre le Marché du Film et les différentes sélections.

L'édition 2013 sera ouverte par la maîtresse de cérémonie Audrey Tautou et par la projection de Gatsby le magnifique, film du réalisateur australien Baz Luhrman, inspiré du livre éponyme de Scott Fitzgerald.

Cette année, 20 films sont en compétition pour obtenir la Palme d’or. Pour les départager, le producteur et réalisateur américain Steven Spielberg présidera le jury de la sélection officielle, composé notamment de Nicole Kidman, Christoph Waltz et Daniel Auteuil.

Cannes : une entreprise qui ne connaît pas la crise ?

Mais il ne faut pas oublier que le festival de Cannes, c’est aussi le plus grand marché du film au monde près d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires réalisé l'an dernier, et plus de 10.000 participants en provenance d'une centaine de pays.

Si Jérôme Paillard, le patron du Marché, affirme que "ce n'est pas la crise" et que "tous les indicateurs sont au vert", certains projets de films sont abandonnés en ces temps de restrictions économiques et budgétaires. C'est l'analyse de Stéphane Charrière, critique de cinéma et enseignant à l’école Arfis à Lyon. Il est interrogé par Jean-Baptiste Cocagne RealAudioMP3


Le streaming et la chronologie des médias au cœur des débats

Le Marché du Film est un endroit pour vendre et acheter des productions, mais également pour débattre des enjeux rencontrés par le 7ème art aujourd’hui. En marge des projections, les professionnels discutent des problèmes liés aux nouvelles utilisations techniques comme le streaming et le passage au numérique. L'éventuelle réforme du financement du secteur fait l'objet de réflexions, notamment dans la lignée de la polémique déclenchée par le producteur Vincent Maraval autour du cachet des acteurs et qui avait secoué le cinéma français il y a quelques mois.

Laurent Creton, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle et spécialiste en économie du cinéma, passe en revue les différentes questions évoquées au Marché du Film 2013. RealAudioMP3


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité