HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-05-16 15:14:17
A+ A- Imprimer cet article



Commentaire de l'Evangile du dimanche 19 mai



Le Père Pascal Montavit nous offre son commentaire de l'Evangile du dimanche 19 mai, dimanche de Pentecôte. RealAudioMP3


En ce jour de Pentecôte, nous faisons mémoire du don de l’Esprit Saint que nous avons reçu le jour de notre baptême et de notre confirmation. C’est un jour de grâce où nous pouvons demander au Seigneur une nouvelle effusion du Saint Esprit. L’Évangile nous parle de l’action de ce don de Dieu dans notre vie. L’Esprit Saint est notre défenseur. Il est aussi un Esprit de vérité et un Esprit qui enseigne. Voyons cela plus en détail.

L’Esprit Saint est notre défenseur, en grec paracletos. Ce mot signifie aussi avocat. Si l’Esprit Saint est avocat, c’est parce que le diable est accusateur. Dans l’Apocalypse, saint Jean appelle le diable l’accusateur de nos frères (Ap 12,10). Pour mieux comprendre qui est l’Esprit Saint défenseur-avocat, il est bon de se rappeler d’autres paroles de Jésus : « Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jn 3,17). Nous pouvons parfois nous sentir condamnés, jugés, ce qui entraîne la tristesse, voire même le désespoir. Lorsque cette tristesse vient d’un repentir sincère de nos fautes, alors elle est salutaire, elle nous conduit humblement vers la Miséricorde de Dieu. Mais cette tristesse peut aussi venir du diable qui nous accuse et cherche à mettre la division en nous et autour de nous.

C’est alors que l’Esprit Saint défenseur est à nos côtés pour nous rappeler que la Bonne Nouvelle de Jésus est une Bonne Nouvelle de Salut. Jésus a pris chair de la Vierge Marie afin que tous les hommes soient sauvés. Ce que Jésus veut, c’est notre Salut. Mais le démon cherche à nous en éloigner en nous accusant, en plongeant nos cœurs dans la tristesse. L’Esprit Saint défenseur, au contraire, nous remplit de joie car il est effusion de l’Amour sauveur de Jésus.

L’Esprit Saint est un Esprit de vérité. Jésus dit un peu plus loin dans l’Évangile selon saint Jean : « Mais quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous introduira dans la vérité tout entière » (Jn 16,13). L’Esprit de vérité est celui qui progressivement porte à la lumière tous les aspects de notre vie. La conversion est un chemin dans lequel nous marchons difficilement. Parfois, nous avons l’impression de stagner, voire même de retourner en arrière. Sans l’Esprit Saint, il est vrai que nous ne pouvons pas avancer dans les choix de lumière que nous sommes appelés à faire. C’est au-delà de nos capacités. L’Esprit de vérité est donc aussi un esprit de force qui nous permet de rester fidèles aux commandements de Jésus, d’être toujours vrais dans notre engagement.

Enfin, l’Esprit Saint nous enseigne tout. Cela renvoie aux dons spirituels de sagesse et d’intelligence. L’Esprit Saint nous élève au-delà des choses terrestres pour contempler l’intelligence de la foi. Notre foi demeure un mystère. Nous avons besoin de l’aide de Dieu pour la vivre. Par exemple, lorsque nous allons nous confesser, nous avons besoin de l’Esprit Saint pour voir, au-delà du prêtre qui est présent, la Miséricorde même de Dieu qui se donne. Ou encore, lors de l’Eucharistie, c’est l’Esprit Saint qui nous fait discerner dans un morceau de pain, le corps et l’âme du Christ Ressuscité.

En ce jour de Pentecôte, Jésus lui-même nous dit qu’il priera son Père afin qu’Il nous envoie l’Esprit Saint. Ouvrons donc nos cœurs afin que ce don que le Père désire tant nous donner trouve en nous un réceptacle accueillant.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité