HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-05-23 12:58:05
A+ A- Imprimer cet article



Une relique d'Oscar Romero offerte au Pape



Douze minutes, c'est le temps qu'a duré l'entretien privé entre le Pape François et le président du Salvador Mauricio Funes, reçu jeudi matin au Vatican avec une délégation de sept personnes.Le président Funes a offert au Pape un reliquaire contenant un morceau de vêtement que portait Mgr Oscar Romero lorsqu'il fut assassiné le 24 mars 1980 en pleine messe par les escadrons de la mort. Lors de l'entretien, le président a rappelé la dévotion des salvadoriens pour l'évêque martyr. Sur le reliquaire offert au Pape, est écrit :"Mgr Oscar Romero, guide spirituel du Salvador". Il a été réalisé par les religieuses de l'hopital de la Divine Providence de El Salvador. Le Pape a offert au président les médailles du Pontificat et quelques chapelets.

Le président Funes était accompagné par sept personnes, dont le secrétaire de la présidence Francisco Caceres et l'ambassadeur près le Saint-Siège Manuel Lopez. Alors que le président Funes remerciait le Pape pour l'audience, ce-dernier commentait amicalement le retard de la délégation salvadorienne, à cause d'un problème de trafic aérien, et a rappelé que l'épouse du président, Vanda Pignato, avait participé à la messe d'inauguration du pontificat. Au terme de l'audience avec le Pape, la délégation salvadorienne a été reçue par le Secrétaire d'Etat le cardinal Tarcisio Bertone.

Dans un communiqué du Vatican, on indique que durant l'entretien, qualifié de cordial, on s'est félicité des bonnes relations entre le Saint-Siège et le Salvador. En particulier, on a évoqué "la figure du Serviteur de Dieu Mgr Oscar Arnulfo Romero y Galdamez, ancien archevêque de San Salvador, et l'importance de son témoignage pour toute la Nation". " Particulièrement appréciée la contribution que l'Eglise offre pour la réconciliation et pour la consolidation de la paix, ainsi que son travail dans tous les secteurs de la charité, de l'éducation, de l'éradication de la pauvreté et de la criminalité organisée. Certains thèmes éthiques ont été abordés comme la défense de la vie, du mariage et de la famille".

En salle de presse, devant des journalistes, son directeur, le Père Federico Lombardi a précisé que "sur la relique on pouvait voir de manière évidente une trace du sang "de l'évêque assassiné et que le fait que Mgr Romero ait été au coeur de l'entretien entre le Pape et le président salvadorien était un fait "significatif", souligné par le communiqué même du Vatican.

Ecoutez l'éclairage de Romilda Ferrauto : RealAudioMP3










Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité