HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-06-22 15:35:39
A+ A- Imprimer cet article



Soudan du Sud : prière pour la réconciliation nationale, deux ans après l’indépendance



A l'occasion du deuxième anniversaire de l'indépendance du Soudan du Sud, un appel a été lancé en faveur d’une journée de prière pour la réconciliation nationale. Mgr Paride Taban, évêque émérite de Torit et président du National Healing, Peace And Reconciliation Commission (Commission nationale pour la guérison, la paix et la réconciliation) a expliqué sur les ondes de Easter Radio que l'un des objectifs de cette prière serait de demander de l’aide à Dieu afin d’alléger les souffrances et de guider la population du pays. Les musulmans devraient prier le 5 juillet, les chrétiens le lendemain et une journée nationale de la prière devrait se tenir le 8 juillet.

Depuis l'indépendance, officialisée le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud a été victime de divisions internes qui ont entraîné des violences et de nombreuses pertes humaines souligne Mgr Paride Taban. Il a indiqué à la radio catholique que le jour national de prière aurait pour objectif de « demander pardon à Dieu », exhortant les fidèles à « reconnaître leurs pêchés et à se repentir » avant les célébrations de l'indépendance, et demandant à tous de jeûner durant 3 jours avant le 8 juillet.

Des dizaines de milliers de déplacés et de réfugiés

A près de deux ans de l’indépendance du pays, différentes zones du Soudan du Sud continuent à vivre dans l’insécurité. Selon les dernières données des agences spécialisées de l’ONU, les violences entre communautés pastorales et agricoles ont contraint à la fuite plus de 13.000 personnes dans l’Etat du Haut Nil alors que 4.700 autres ont évacué suite aux violences dans l’Etat d’Unité
.
Les activités de guérilla dans l’Etat de Jonglei sont pour leur part à l’origine du grand nombre de réfugiés sud soudanais dans les pays limitrophes : 11.638 en Ethiopie, 4.862 en Ouganda et 2.548 au Kenya. Par ailleurs, 11.000 personnes se sont déplacées de la zone de Jonglei en direction de la capitale, Juba. (Avec le quotidien la Vie et l’agence Fides)

(Photo :réfugiés du Soudan du Sud)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité