HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2013-06-27 13:38:21
A+ A- Imprimer cet article



Barack Obama retrouve l’Afrique



Barack Obama est en tournée en Afrique. Le président des Etats-Unis est attendu ce vendredi soir en Afrique du Sud après avoir visité ce jeudi le Sénégal. Il y a visité notamment la maison des esclaves sur l’île de Gorée, un lieu de mémoire hautement symbolique.

Barack Obama retrouve l’Afrique après plusieurs années d’absence : il ne s’était rendu qu’au Ghana pendant vingt heures en juillet 2009. Depuis, la diplomatie américaine s’est beaucoup concentrée sur l’Asie et le Pacifique.

Le président américain met donc fin à une longue absence qui est somme toute à relativiser selon François Durpaire, maître de conférence à l’Université de Cergy-Pontoise et auteur d’une histoire des Etats-Unis aux éditions Que sais-je ? Il répond à Xavier Sartre RealAudioMP3


« La semaine dernière, Barack Obama s’est rendu pour la première fois en tant que président en Allemagne qui est la cinquième puissance mondiale » temporise l’historien qui précise aussitôt : « Barack Obama ne voulait pas aller en Afrique sans avoir quelque chose à y faire. » Ce voyage est certes, « compensatoire », et vise surtout à renouer les échanges commerciaux avec un continent choyé depuis plusieurs années par la Chine. Pékin investit massivement dans plusieurs pays africains sans se soucier des droits de l’Homme et de la situation politique. Le président chinois a effectué en mars dernier une grande tournée sur le continent pour renforcer ses positions. Il s’était notamment rendu en Tanzanie, pays que visite également Barack Obama.

« Barack Obama ne fait que suivre les pas du président chinois : cela donne l’impression d’un copier-coller du voyage chinois ». Mais cette visite du chef de la Maison Blanche est aussi une reconnaissance de la bonne gouvernance de plusieurs Etats comme le Sénégal, pays qui a connu une alternance politique avec la victoire de Macky Sall sur Abdoulaye Wade. De la même manière, Barack Obama ne se rendra pas au Kenya, pays de son père et où vit une partie de sa famille, car son président, Uruhu Kenyatta, est poursuivi par la Cour pénale internationale pour sa responsabilité supposée dans les violences post-électorales qui ont eu lieu fin 2007, début 2008.

(Photo: le président Obama avec le président du Sénégal Macky Sall)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité