HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Audiences et Angélus > dernière mise à jour: 2013-07-04 14:13:37
A+ A- Imprimer cet article



Austérité et emploi des jeunes au menu de la visite d'Enrico Letta au Vatican



Une matinée consacrée aux autorités civiles italiennes pour le pape François qui a reçu successivement le chef du gouvernement italien Enrico Letta, le nouveau maire de Rome Ignazio Marino, et son prédécesseur Gianni Alemanno, tous trois en audience privée. Le premier ministre italien, qui était accompagné d’une délégation d’une dizaine de personnes, a également été reçu par le cardinal Secrétaire d’Etat, accompagné du sous-secrétaire pour les rapports avec les Etats. Son entretien privé avec le Saint-Père a duré une trentaine de minutes, dans une ambiance cordiale et détendue.

Les échanges ont porté sur la situation sociale et sur les épreuves traversées par les italiens et par les ressortissants de l’Union européenne. L’accent a été mis sur l’adoption de mesures susceptibles de créer et de sauvegarder l’emploi, surtout des jeunes. L’apport concret que les familles italiennes et les institutions de l’Eglise continuent de fournir à la stabilité du pays a par ailleurs été reconnu. A propos de l’actualité internationale, les deux parties se sont dites préoccupées par l’évolution du contexte civil et institutionnel des pays du pourtour de la Méditerranée et du Moyen Orient. Italie et Saint-Siège sont déterminés à poursuivre leur collaboration pour le développement de la Nation italienne et le bien de la communauté internationale.

Une rencontre intense

Selon les journalistes qui assistaient à la rencontre, le chef du gouvernement italien a indiqué, à la sortie, avoir raconté au pape François son récent voyage en Terre Sainte. Il a qualifié sa rencontre avec le Saint-Père de particulièrement intense. Pendant leur entrevue, le pape François et le premier ministre italien ont échangé des cadeaux. Le Souverain pontife « Les Sermons de Saint-Thomas » un ouvrage datant de 1571 et un chapelet en bois d'olivier rapporté de Terre Sainte. Le pape François a pour sa part offert à M. Letta un stylo plume en forme de colonne du baldaquin de Saint-Pierre.

Le nouveau maire de Rome est quant à lui arrivé au Vatican à vélo depuis le Capitole, escorté par trois agents de police. Ces rencontres sont institutionnelles et sont largement liées à la présence du Saint-Siège sur le territoire italien, sans oublier que le pape est l’évêque de Rome.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité