HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2013-07-11 17:04:50
A+ A- Imprimer cet article



Côte d’Ivoire : des proches de Gbagbo devant les assises



La justice ivoirienne a confirmé les charges retenues contre 84 proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, dont son épouse Simone Gbagbo et son fils Michel Gbagbo. Ils seront jugés en cour d’assises pour leur implication présumée dans la crise postélectorale de 2010-2011 qui avait fait plus de 3 000 morts.

Tous sont poursuivis pour « atteinte à la sûreté de l'Etat, complot contre la défense nationale, atteinte à l'autorité de l'Etat, constitution et direction de bande armée, attentat à l'ordre public ».
Des procédures ont également été engagées pour génocide, crimes de sang ou infractions économiques. Plusieurs anciens responsables ou cadres du régime Gbagbo, tombé en avril 2011, sont en détention provisoire depuis plus de deux ans, notamment dans le nord du pays.

Le gouvernement du président Alassane Ouattara a souhaité une accélération des procédures judiciaires. Il est accusé par certains de favoriser une "justice des vainqueurs", aucun de ses soutiens n'ayant pour l'heure été inquiété pour les graves crimes imputés aux forces pro-Ouattara pendant la crise.

Comment cette annonce a-t-elle était accueillie par la population ivoirienne, risque-t-elle de porter un coup dur au processus de réconciliation ? Écoutez le témoignage du père Augustin Obrou, chargé de communication à l’archidiocèse d’Abidjan. RealAudioMP3 Des propos recueillis par Hélène Destombes

(Photo : manifestation contre Laurent Gbagbo à Abidjan)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité