HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-07-16 12:47:36
A+ A- Imprimer cet article



Premiers pas des jeunes au Brésil. Témoignage d'un accompagnateur



Dans quelques jours, le Brésil accueillera les premières Journées Mondiales de la Jeunesse depuis l'élection du pape François. 2 millions 500 000 pèlerins venant de 170 pays sont attendus à Rio de Janeiro le 20 juillet prochain, le temps de s’installer avant le coup d’envoi de l’événement le 22, et le début officiel des JMJ avec la messe d'ouverture le 23 juillet au soir. Mais avant Rio, les jeunes fidèles font déjà pour certains leurs premiers pas au Brésil. Ils sont répartis dans différents diocèses du pays pour une semaine d'«actions solidaires» ou «semaine missionnaire».

Parmi eux, des centaines de jeunes Français. Selon la Conférence des évêques de France, 5 500 fidèles de 96 diocèses et 13 communautés françaises seront à Rio contre 4 500 aux JMJ de Sydney. L'équipe de coordination française est aujourd’hui en lien avec les responsables de chaque groupe, pour leur donner des conseils en amont, et maintenant sur place. Ces JMJ sont l’aboutissement d’une année d’initiatives et de rencontres dans chaque diocèse français pour se préparer spirituellement à ce temps forts de la foi de ces jeunes.

Ces jeunes seront accompagnés par de nombreux prêtres, dont le père François Labbé du diocèse de Meaux. Il est interrogé par Olivier Tosseri RealAudioMP3


Les Journées mondiales de la Jeunesse «attire toujours autant». Le père Labbé raconte qu’au retour de Madrid, 5 jeunes sont venus le voir «en descendant du car», en lui disant "on veut partir au prochaines JMJ et faire partie de l’équipe diocésaine". Pour lui, cela illustre le dynamisme des Journée mondiales de Jeunesse. Il y a les anciens et les nouveaux. Pour la moitié de son groupe, ces JMJ de Rio seront les premières. Un mois avant le départ pour le Brésil, de nombreux jeunes cherchaient d’ailleurs encore à s’inscrire.

La joie d'être accueilli dans une famille

«Les jeunes veulent aller à la rencontre d’une culture différentes de la leur». C’est pour cette raison qu’ils sont logés en famille. En tant qu’accompagnateur régulier de jeunes aux JMJ, le père Labbé se réjouit de cet accueil de l’autre «simple. fraternel comme si on était les membres de la famille». Il reste toujours admiratif de cette «organisation fantastique» et chaleureuse.

«Pour les jeunes, les Journées mondiales de la Jeunesse sont un temps fort pour leur foi. Elle consolide leur expérience chrétienne. Souvent, poursuit le père Labbé, les jeunes sont seuls au travail ou dans les études ; les JMJ les boostent. Après cette expériences, certains désirent s’engager dans les paroisses». Les Journées mondiales de la Jeunesse sont une source d’espérance, conclue-t-il.
Prière du Pape pour les Jeunes : que notre Dame d’Aparecida guide leurs pas

Dimanche 14 juillet, lors de la prière de l’Angélus le pape François a appelé à prier pour les Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Rio de Janeiro, où il se rendra du 22 au 28 juillet pour une visite historique qui sera son premier déplacement à l'étranger.

« Les Journées mondiales de la Jeunesse de Rio de Janeiro se rapprochent. Je partirai dans huit jours, mais beaucoup de jeunes partiront pour le Brésil auparavant », a déclaré le pape lors de son premier angélus célébré à Castel Gandolfo, la résidence estivale des papes située à une vingtaine de kilomètres au sud de Rome.

Le pape François a confié à la Vierge Marie les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse. « Prions, alors que débute ce grand pèlerinage, pour que notre Dame d’Aparecida, patronne du Brésil, guide les pas des participants et ouvre leurs cœurs afin qu’il accueille la mission que le Christ leur donnera ».


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité