HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Justice et Paix > dernière mise à jour: 2013-07-19 17:21:13
A+ A- Imprimer cet article



L'Eglise déplore l'absence de paix en Centrafrique



La République centrafricaine ne parvient pas à retrouver la paix après l’offensive des rebelles du Séléka qui se sont emparés du pouvoir au printemps. L’Eglise locale ne cesse d’alerter sur les crimes qui sont commis et sur le climat d’insécurité qui règne, notamment dans la capitale, Bangui. L’Eglise du continent africain élève à son tour la voix.

Le symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar a publié une déclaration qui déplore « les indicibles souffrances infligées à la population de la République centrafricaine ». Le Secam se dit « choqué » non seulement par les violations des droits de la population » mais aussi par « l’indifférence de la communauté internationale ». Il appelle également « à la coopération avec les autres dénominations religieuses pour offrir de l’espoir à ce pays martyrisé et pour travailler afin de contenir cette crise et éviter qu’elle ne devienne un conflit apparemment religieux ».

Le Secam assure le pays « de ses prières, de sa solidarité et de sa compassion » et appelle les institutions internationales, l’Union africaine, l’Union européenne et l’ONU afin de mettre fin « à toutes les interférences étrangères dans le pays et de garantir l’assistance humanitaire à la population ». Il demande également aux autorités centrafricaines « d’assumer leurs propres responsabilités pour garantir la sécurité et la protection de l’entière population et faciliter la remise de l’aide humanitaire ».


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité