HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Voyages apostoliques > dernière mise à jour: 2013-07-27 15:44:43
A+ A- Imprimer cet article



Sortir de nos églises, aller à la rencontre



“Avec courage, pensons à la pastorale en partant de la périphérie, en partant de ceux qui sont plus éloignés, de ceux qui habituellement ne fréquentent pas la paroisse”. Un vœu exprimé par le Pape François dans l’homélie de la messe célébrée ce samedi matin à Rio, en la Cathédrale Sao Sebastiao, en présence d'un millier d'évêques des JMJ, et de milliers de prêtres, de religieux et de séminaristes, venus de tous les continents.

Ecoutez notre envoyé spécial à Rio, Olivier Tosseri RealAudioMP3

Demandant, à travers eux, au clergé du monde de « promouvoir une culture de la rencontre », le Pape a souligné que « dans la culture de l’exclusion et du rebut », il n’y a « pas de place pour la personne âgée, ni pour l’enfant non voulu, il n’y a pas de temps pour s’arrêter avec le pauvre sur le bord de la route. » « Parfois, a ajouté le Pape, on a l’impression que pour certains les rapports humains soient réglés par deux règles modernes : l’efficacité et le pragmatisme ». Le Pape demandait encore « d’être des artisans de la culture de la communion et de la rencontre ». Il insistait sur le fait que la rencontre et l’accueil de tous, la solidarité et la fraternité, sont les éléments qui rendent notre civilisation vraiment humaine.

Vous avez été appelés par Dieu

Mais aux évêques, aux prêtres et aux religieux, le Pape rappelait aussi qu’ils ont été appelés par Dieu, et que « ce n’est pas la créativité pastorale, ce ne sont pas les rencontres ou les planifications qui assurent les fruits, mais le fait d’être fidèles à Jésus ». D’où l’importance de le contempler, l’adorer et l’embrasser, en particulier à travers une fidélité à la vie de prière, dans une rencontre quotidienne avec lui présent dans l’Eucharistie et dans les personnes les plus nécessiteuses. Le Pape François citait alors quelques paroles de la bienheureuse Mère Teresa de Calcutta : « Nous devons être très fiers de notre vocation qui nous donne l’opportunité de servir le Christ dans les pauvres. »

Le devoir d'accompagner les jeunes

Le Pape François rappelait aussi à son auditoire leur devoir d’annoncer l’Evangile. Et vu qu’ils sont venus accompagner des groupes de jeunes des JMJ, il leur demandait d’accompagner ces jeunes dans leur désir de se faire des disciples missionnaires de Jésus. « Non pas au bout du monde, comme par exemple je le rêvais étant jeune, pensant aller comme missionnaire dans le lointain Japon, mais déjà chacun dans son propre pays, dans sa propre maison, son milieu d’étude ou de travail, la famille et les amis ». Dernière recommandation du Pape François aux ministres de l’Eglise, aux religieux : ne pas économiser leurs forces dans la formation des jeunes et leur éducation à la mission, à sortir, à partir. « Jésus a fait ainsi avec ses disciples : il ne les a pas tenus attachés à lui comme une mère poule avec ses poussins ; il les a envoyés ! » « Nous ne pouvons pas rester enfermés dans la paroisse, dans nos communautés, quand tant de personnes attendent l’Évangile ! Ce n'est pas simplement ouvrir la porte pour accueillir, mais c'est sortir par la porte pour chercher et rencontrer ! », a exhorté le Pape.



Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité