HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-07-30 13:50:19
A+ A- Imprimer cet article



Nouvelles violences contre des chrétiens au Nigeria



Une série d'attaques à la bombe dans un quartier chrétien de Kano, la deuxième ville du Nigeria et plus grande agglomération du nord du pays, a fait 24 morts, selon un nouveau bilan publié par l'armée mardi. Au moins quatre explosions avaient visé des bars à ciel ouvert dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier majoritairement chrétien de Sabon Gari à Kano.Les autorités ont attribué ces attaques au groupe islamiste Boko Haram.

Boko Haram, qui affirme lutter pour la création d'un Etat islamique dans le Nord du Nigeria, est régulièrement rendu responsable d'attentats à la bombe. Kano est l'une des cités les plus touchées par l'insurrection, même si la fréquence des attaques a diminué au cours des derniers mois. Suite à une attaque planifiée et coordonnée en janvier 2012 qui avait coûté la vie à 185 personnes, les forces de sécurité ont investi la ville, installant des barrages à de nombreux rond-points et carrefours.

Kano, une ville très souvent ciblée par Boko Haram

En mars, un attentat-suicide du groupe radical contre une gare routière de Sabon Gari avait fait 41 morts. L'armée a lancé une offensive militaire le 15 mai dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa, dans le Nord-Est, et y a décrété l'état d'urgence, dans le but d'y mettre fin à l'insurrection islamiste. La violence est cependant loin d'avoir disparu, particulièrement dans les recoins les plus éloignés de la région.

Au moins trois écoles ont été attaquées dans le Nord-Est par des membres présumés de Boko Haram depuis le début de l'offensive de l'armée le 15 mai.
Samedi, au moins 20 personnes ont été tuées dans le village de Dawashe lorsque des islamistes présumés ont ouvert le feu sur des miliciens venus les attaquer.
Les attentats de Boko Haram et la répression menée par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis le début de l'insurrection en 2009, selon l'ONG Human Rights Watch. (Afp)

(Photo: le 19 mars dernier, l'attentat suicide contre la gare routière de Sabon Gari)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité