HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-08-01 16:34:32
A+ A- Imprimer cet article



Mali : la Caritas rend hommage à la maturité politique de la population



La mission d’observation de Caritas à l’élection présidentielle du 28 juillet au Mali, appelle les habitants du pays à respecter les résultats du scrutin et les institutions de la République. L'œuvre d'entraide catholique note le déroulement normal des élections et souligne la maturité politique des Maliens, dans un contexte difficile.

Caritas Mali, en collaboration avec le Service de secours catholique (Catholic Relief Services) des Etats-Unis, le Secours catholique-Caritas France et Caritas au Sahel, a déployé une mission d’observation qui a couvert l’ensemble du territoire malien. Elle était composée de 153 observateurs et superviseurs, avec une majorité d’étudiants et de jeunes diplômés.

Le jour du vote, Caritas a mis en place une plateforme virtuelle, qui a permis de recueillir, de traiter et d’analyser, en temps réel, les informations envoyées par ses équipes d’observation dans les régions et dans le district de Bamako, la capitale.

Un scrutin globalement correct

"De façon globale, même si quelques manquements ont pu être relevés dans certaines localités, ils n’ont pas empêché le déroulement normal des opérations de vote sur l’ensemble des bureaux observés", a souligné Caritas. La mission déplore, toutefois, des cas de tentatives d’intimidation d’électeurs à Bamako et de blocage du vote à Kidal, dans l'extrême nord du pays. Elle regrette également l’inexpérience et le manque de formation des agents électoraux de certains bureaux de vote.

Pour l’avenir, Caritas, propose au ministère chargé de l’Administration territoriale, de veiller au "respect scrupuleux" de la neutralité et de l’égalité des candidats, durant tout le long des opérations de dépouillement. Elle suggère aussi de réunir les conditions permettant à tous les électeurs d’exercer leur droit de vote, sans distinction de race, de sexe, de religion ou de conditions sociales. L'œuvre d'entraide recommande finalement le renforcement des capacités des membres des bureaux de vote.

Maturité politique et citoyenne

Dans une autre déclaration, le 31 juillet, Caritas a rendu hommage "au peuple malien dans son ensemble". Par sa participation massive à l’élection présidentielle, il a fait montre, dans des circonstances tout à fait particulières, "d’une très grande maturité à la fois citoyenne et politique".

Les premières tendances officielles donnent une avance confortable à l’ancien premier ministre, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Son adversaire le plus sérieux, Soumaïla Cissé, ancien ministre des Finances, conteste déjà cette victoire annoncée. Ce qui fait craindre une situation de crise post-électorale, dans un pays déjà depuis longtemps politiquement instable.

(Apic)


(Photo : Des partisans du candidat Soumaïla Cissé à Bamako, le 31 juillet 2013)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité