HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-08-01 16:36:05
A+ A- Imprimer cet article



Message des évêques suisses à l'occasion de la Fête nationale



Les évêques suisses estiment que l’Eglise a le droit de s’exprimer publiquement et que sa voix est indispensable dans la société. Ils le soulignent dans un message publié à l’occasion de la fête nationale, le 1er août, alors que certains politiques – regrettent-ils – voudraient la faire taire. Politique migratoire, repos dominical, défense de la vie dès la conception jusqu’à sa fin naturelle : quand les évêques se prononcent sur des questions de société, ils sont souvent critiqués.

Pour les évêques de la Confédération helvétique, dans une société pluraliste comme celle de la Suisse, certains estiment que l’Eglise, comme les autres religions, devrait s’abstenir de prendre position publiquement. Ils oublient combien l’Evangile a façonné la société ; ils minimisent l’apport social du christianisme, notamment en ce qui concerne le pardon, l’attention aux plus faibles, l’intégration des marginaux. Ils oublient aussi que les immigrés musulmans ne craignent pas une société chrétienne, mais une société qui ne laisse pas de place à la religion. Le christianisme invite à dépasser l’égoïsme, souligne le texte.

C’est au nom de la dimension spirituelle de l’être humain que des chrétiens ont résisté aux matérialismes communiste et nazi au XXe siècle. Les gestes inspirés – consciemment ou non – par l’Evangile constituent d’une certaine manière une prise de position chrétienne publique. Les évêques reconnaissent que le christianisme n’est plus considéré comme la religion de base de la société actuelle et que la crédibilité des positions de l’Eglise a été affaiblie par les négligences et les défaillances de certains de ses membres. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas annoncer l’Evangile. Si les évêques s’expriment publiquement sur des sujets de société, ce n’est pas seulement pour éclairer les catholiques à propos de leur foi, mais aussi pour proposer à tous l’apport d’une vision chrétienne. Ils continueront de le faire en souhaitant être écoutés avec la bienveillance qui devrait caractériser une société démocratique.

(Photo : Eglise de Wimmis, dans le canton de Berne, en Suisse)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité