HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2013-08-05 19:23:34
A+ A- Imprimer cet article



Le roi du Maroc annule la grâce d'un pédophile espagnol



Rétropédalage en règle pour Mohammed VI : le roi du Maroc a annulé dimanche la grâce qu’il avait accordée à un pédophile espagnol, condamné à 30 ans de prison en 2011 pour onze viols sur mineurs. Daniel Galvan Viña avait été libéré mercredi 31 juillet en vertu des relations bilatérales entre l’Espagne et le Maroc, faisant partie d'une liste de 48 prisonniers espagnols graciés.

Devant la protestation massive de la population marocaine, le roi est revenu sur sa décision dimanche par décret exceptionnel, un acte inédit pour la monarchie. Par conséquent, Daniel Galvan Viña qui avait déjà quitté le territoire marocain après avoir été gracié, a été arrêté en Espagne lundi 5 août dans la région de Murcie.

Cette annulation de la grâce va-t-elle écorner l’image qu’avait réussi à construire le Roi Mohammed VI ? Jean-Baptiste Cocagne a posé la question à Mansouria Mokhefi, responsable du programme Maghreb/Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales (IFRI) RealAudioMP3


(Photo : intervention de la police lors d'une manifestation pour dénoncer la grâce royale d'un pédophile espagnol, à Rabat)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité