HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-08-18 13:57:33
A+ A- Imprimer cet article



L'Eglise australienne se mobilise en faveur des migrants



Les migrants et les réfugiés représentent un enjeu éthique et non simplement économique ou de sécurité national : c’est ce qu’écrit la Conférence des évêques australiens dans son message en vue de la Semaine nationale pour les migrants et les réfugiés.

L'événement, du 19 au 25 août, a comme thème « Migration : pèlerinage de foi et d'espérance », choisi par le pape Benoît XVI pour la 99ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, célébrée le 13 janvier dernier. Dans le message de l'Eglise de Sydney, signé par Mgr Gerard Hanna, délégué épiscopal à la Pastorale des migrants, il explique « qu’il est du devoir de la communauté catholique d'élever le niveau de la discussion sur les migrants et les réfugiés, en l’éloignant du débat purement économique ou liés à la sécurité nationale, pour se concentrer plutôt sur la dimension éthique, sur le bien des personnes et de leurs droits inaliénables ».

« Le respect dû aux migrants et aux réfugiés, poursuit le message, comporte de graves responsabilités » et c'est pour cette raison que « les seuls individus, les paroisses et toutes les entités catholiques doivent lancer des programmes de sensibilisation, afin de faire connaître les causes des migrations ».

Réitérant la nécessité d'une « réponse efficace » de la part des autorités, aussi bien locales que nationales, Mgr Hanna souligne que « l'Eglise ne doit pas oublier la dimension religieuse des migrants, des demandeurs d'asile et des réfugiés, puisque cela est essentiel dans la vie de tout le monde. » Et pas seulement : « dans de nombreux cas, expliquent les évêques, les migrants qui arrivent dans les pays d'accueil proviennent de jeunes communautés catholiques actives et certains d'entre eux, dans leur pays, étaient catéchistes. »

Déléguer aux gouvernements et institutions internationales

Pour cette raison, Mgr. Hanna invite à veiller à ce que les migrants « puissent partager avec les autres fidèles la richesse de leur propre foi ». Se concentrant ensuite sur les motivation qui poussent les populations à migrer – les guerre, la pauvreté, le chômage, la famine, la maladie, l'oppression - l'Eglise australienne propose deux solutions.

La première implique de « déléguer les responsabilités aux gouvernements et aux organisations internationales » et cela comporte « la nécessité d'une plus grande coopération entre les pays d'origine des migrants et les pays d'accueil. » Une collaboration, affirme Mgr Hanna, possible seulement si « la dignité de la personne humaine, avec les droits inaliénables qui en découlent, est considérée comme une priorité non négociable aussi bien dans les lieux d'origine des migrants que dans les pays qui les accueillent ».

De même, « le droit fondamental de demander l'asile ne doit jamais être refusé aux personnes qui craignent pour leur vie, et ces dernières ne devraient pas être emprisonnées. »

Que puis-je faire ?

La deuxième solution présentée par la conférence des évêques australiens implique une demande au cœur de chaque croyant : « que puis-je faire ? » De cette façon, expliquent les évêques, nous pouvons nous mettre dans la peau de migrants et mieux comprendre leurs difficultés, mais aussi leurs espérances. « Réfléchir sur la migration considérée comme un pèlerinage, poursuit le message, cela signifie prendre conscience que les migrants et les réfugiés quittent leurs maisons avec foi et espoir. »

Et en cette Année de la Foi, conclut l'Eglise australienne, il faut prier pour que « la foi et l'espérance puissent inspirer les communautés catholiques à vivre unies et en communion avec les migrants ».

(Photo : des migrants du Bangladesh, de Birmanie et du Vietnam en Indonésie fin juillet, étape de leur voyage vers l'Australie)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité