HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-08-21 14:34:27
A+ A- Imprimer cet article



Commentaire de l'Evangile du dimanche 25 août



Le Père Pascal Montavit nous propose son commentaire de l'Evangile du dimanche 25 août, 21ème dimanche du temps ordinaire. Evangile selon Saint Luc 13, 22 - 30 : " Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas."

Ecoutez le Père Pascal RealAudioMP3


L’Évangile de ce jour nous parle du Salut que Jésus est venu apporter aux hommes. Si la volonté du Seigneur est que tous les hommes soient sauvés, le texte d’aujourd’hui nous montre cependant que certains resteront à la porte, sans pouvoir entrer. Ce discours de Jésus est difficile à entendre et mérite toute notre attention. Essayons de mieux comprendre ce qu’il nous dit.
Jésus parcourt les villages en enseignant. Le contenu de cet enseignement n’est pas précisé mais il doit certainement être exigeant puisque quelqu’un s’avance et demande : « Seigneur n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? » (Lc 13,23). Jésus parle alors de s’efforcer d’entrer par la porte étroite. Certains frapperont à cette porte en disant « Seigneur, ouvre-nous » et Jésus répondra : « Je ne sais pas d’où vous êtes » (Lc 13,25). Cet échange fait penser à un autre dialogue que l’on retrouve dans la parabole des dix vierges. Les vierges folles frappent à la porte et l’époux leur répond : « Je ne vous connais pas » (Mt 25,12). L’Évangile de ce jour peut donc être éclairé par la parabole des dix vierges. Les vierges folles, c'est-à-dire celles qui n’entrent pas par la porte étroite, sont celles qui ont oublié de prendre de l’huile en réserve. Elles reconnaissent que Jésus est le Messie puisqu’elles l’appellent : « Seigneur », mais elles sont insouciantes. Elles ne mesurent pas la grandeur de la responsabilité qui leur est confiée, c'est-à-dire illuminer le chemin de l’Époux lorsqu’il viendra. Elles ont donc une mission qui rappelle celle de Jean-Baptiste : préparer le chemin du Seigneur, rendre droit ses sentiers (Mt 3,3 // Is 40,3), mais au lieu de cela, elles commettent le mal et Jésus leur demande de s’éloigner.
Par cette parabole, Jésus nous dit qu’il ne suffit pas de le reconnaître pour avoir part à son Royaume. Il ne suffit pas de l’appeler « Seigneur ! » et d’avoir mangé et bu en sa présence, faut-il encore porter la lumière qu’il nous a confiée.
Ensuite, Jésus apporte une clé de lecture supplémentaire. Il dit « Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu » (Lc 13,28-29). Jésus fait donc allusion à l’ouverture du salut aux païens. En d’autres termes, l’élection des Juifs ne leur donne pas de garantie de salut. Dieu a appelé Abraham pour être le père du peuple choisi. Il a continué, au cours des siècles, à le guider en envoyant des prophètes et des rois. Toutefois, cette élection doit être bien comprise. Elle n’est pas un privilège qui exclut les nations et garantit le salut, mais une charge de témoignage. Par cet évangile, Jésus enseigne aux Juifs d’une part que leur élection n’aboutit au salut que s’ils reconnaissent comme Messie, Jésus, et d’autre part que le salut est désormais ouvert à tous.
Ce passage ne manque pas de nous interroger nous-mêmes. Les Chrétiens se considèrent maintenant comme les élus, ceux que le Seigneur a choisis pour révéler ses mystères. Mais la mise en garde que Jésus a faite aux Juifs il y a deux mille ans est aussi valable pour nous aujourd’hui. Reconnaître en Jésus le Messie, le Fils de Dieu, ne suffit pas pour entrer par la porte étroite. Faut-il encore être porteur de lumière.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité