HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-09-02 17:29:25
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape émérite n'oublie pas ses anciens étudiants



La rencontre annuelle du 'Ratzinger Schülerkreis' a bien eu lieu comme prévu en l’absence de Benoît XVI, du 31 août au 3 septembre 2013, à Castel Gandolfo. Les participants ont néanmoins eut la joie de pouvoir assister à une messe célébrée par le pape émérite lors d’un bref aller-retour au Vatican. Dans la matinée du 1er septembre, devant ses anciens étudiants et ceux qui travaillent sur son œuvre, Benoît XVI a essentiellement consacré son homélie au thème de l’humilité.

Dans la chapelle du Gouvernorat de la Cité du Vatican, quelque 50 personnes étaient réunies pour écouter Benoît XVI, qui célébrait la messe en allemand. Parmi les concélébrants figuraient entre autres le cardinal suisse Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, et le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne et ancien élève du professeur Ratzinger.
Conscient que chacun veut trouver une bonne place dans son existence, le pape émérite a néanmoins averti dans son homélie qu’"une place qui peut sembler très bonne pouvait se révéler être une très mauvaise place". Et d’inviter à regarder à quel point, au cours des dernières décennies, on a vu que les premiers ont été renversés et sont tout à coup devenus les derniers.

L'humiliation "extrême" du Christ

Evoquant "l’humiliation extrême" que le Christ a vécu sur la croix, Benoît XVI a défini celle-ci comme "la véritable exaltation". La voix éraillée mais ne manquant pas de tonus, le pape émérite a appelé les participants à prier afin d’avoir la force d’accepter avec humilité, chacun à sa façon, ce mystère de l’exaltation et de l’humiliation. Quelle que soit la place que l’histoire nous donne, ce qui compte, c’est "la responsabilité devant Dieu, la responsabilité pour l’amour, la justice et la vérité", a lancé Benoît XVI.Menant une vie très discrète au cœur du monastère Mater Ecclesiae, le pape émérite est donc apparu une nouvelle fois en public. Le dernier épisode de ce type remonte au 5 juillet, lorsque, de façon inattendue, Benoît XVI s’était joint au pape François pour l’inauguration d’une statue au cœur des jardins du Vatican. Cette rencontre avait eu lieu le jour où le pontife publiait sa première encyclique, "Lumen fidei", largement rédigée par son prédécesseur.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité