HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-09-07 13:24:38
A+ A- Imprimer cet article



La Fédération protestante de France met en garde



La Fédération protestante de France met en garde le président de la République François Hollande contre une intervention militaire en Syrie. Une telle initiative ne résoudrait pas la crise et ferait courir un risque de radicalisations politiques et religieuses, affirment Claude Baty, président sortant, et François Clavairoly, nouveau président.

"L'impuissance actuelle des Nations Unies qui peinent à régler ce conflit et la gravité de la situation vous ont amené à envisager que la France prenne l'initiative, aux côtés des Etats-Unis, d'une frappe 'punitive'", indique le message de la Fédération protestante de France (FPF). Ses présidents s'opposent à une telle initiative, en raison des "radicalisations politiques et religieuses" qu'elle pourrait entraîner et "dont les populations civiles y compris chrétiennes seraient encore les victimes en Syrie et peut-être aussi dans toute la région".

Dans le même sens que le Conseil oecuménique des Eglises et la Fédération luthérienne mondiale, la FPF encourage le gouvernement français à "œuvrer inlassablement, dans le cadre des engagements internationaux de la France, pour la paix et la réconciliation". Elle lui demande également d'ouvrir encore davantage ses frontières aux réfugiés syriens, qui se montent à 4 millions dans leur propre pays et 1,7 million dans les pays voisins. (Apic)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité