HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Justice et Paix > dernière mise à jour: 2013-09-09 12:42:53
A+ A- Imprimer cet article



Intervention en Syrie : les mises en garde de l'épiscopat américain



La semaine semble décisive concernant le dossier syrien. Le Congrès américain doit en effet commencer de débattre ce lundi sur l’opportunité de frappes contre Damas, une option envisagée par la Maison-Blanche. Le vote des élus américains pourrait avoir lieu jeudi ou vendredi et sera très suivi, notamment en France où le président Hollande a promis de s'adresser aux Français dès qu'il aura pris une décision sur une éventuelle intervention militaire.

Devant la menace d’une intervention, les voix se multiplient pour mettre en garde contre une nouvelle spirale de violence, en particulier chez les chrétiens. Aux Etats-Unis, les évêques ont fait part de leur profond désaccord contre toute intervention militaire en Syrie. Mais Convaincre Barak Obama de renoncer à tout bombardement est une tâche difficile. Certes, il est normal de condamner l’usage d’armes chimiques, et sur ce point l’épiscopat et la Maison Blanche sont d’accord, mais pas question pour l’épiscopat américain de s’engager dans un nouveau conflit.

Tirer les leçons du passé et ne pas exacerber les divisions

Le 4 septembre, dans une lettre ouverte au président Obama, La Conférence des évêques catholiques américains (USCCB) a demandé solennellement de rechercher une solution politique au conflit plutôt que d’envisager l’option militaire. Le souvenir de l’Irak et la « débâcle » américaine est encore proche. Dans leur lettre, les évêques rappellent bien qu’ils ont à cœur le sort humanitaire des Syriens, ceux qui sont restés au pays comme ceux qui vivent réfugiés dans les pays limitrophes. Leur objectif est de mettre fin au conflit, pas de l’alimenter soulignent-ils, toute intromission militaire dans les affaires syriennes serait selon eux contreproductive, exacerberait une situation déjà calamiteuse et n’aurait que des conséquences négatives.

La conférence épiscopale américaine salue tout de même la patience et la retenue dont fait preuve l’administration Obama dans ce dossier mais la presse aussi de travailler urgemment et sans relâche à l’établissement d’un cessez-le-feu et à l’amorce de sérieuses négociations. Pour l’Église américaine le but fixé est clair : construire une société syrienne qui inclut et protège tous les citoyens, chrétiens compris.

Photo : le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York et président de la conférence épiscopale américaine.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité