HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Justice et Paix > dernière mise à jour: 2013-09-09 16:13:10
A+ A- Imprimer cet article



La Fondation Pro Oriente s'inquiète du sort des chrétiens du Moyen Orient



Le cardinal Christoph Schönborn archevêque de Vienne et président du conseil d’administration de l’organisation Pro Oriente a signé une déclaration avec plusieurs patriarches orientaux faisant part de leur inquiétude concernant le sort des chrétiens dans la région. Le principal point de ce texte est de demander la libération des deux métropolites d’Alep Mar Gregorios Youhanna Ibrahim et Mgr Boulos Yazigi enlevés le 22 avril dernier par « des inconnus » et dont on est toujours sans nouvelle.

Dans cet appel fort, les signataires de la déclaration interpellent les gouvernements de la région, les organisations internationales et régionales, l’opinion publique mondiale ainsi que les responsables religieux de faire tous les efforts possibles afin de refuser la logique de la violence et adopter celle du dialogue, respecter la souveraineté des états et rejeter toute intervention militaire ou assurer aux populations déplacées et réfugiées la possibilité de retourner dans leur pays d’origine.

Collaborer à une société de paix respectueuse des droits humains

Exigeant la fin des combats sanglants qui déchirent la Syrie, le cardinal autrichien et les patriarches demandent aussi que soit maintenu au Moyen Orient un ordre politique qui garantisse le plein respect des droits de l’homme et par conséquent le respect de la liberté religieuse et d’expression, mais également la pleine égalité civique pour tous les habitants de la région.

Les chrétiens du Moyen Orient sont un élément fondamental et indispensable de la société expliquent enfin les signataires, certains qu’ils contribueront à la construction d’une société caractérisée par la paix, le respect et la tolérance réciproque, en collaboration avec les citoyens d’autres croyances.

La fondation Pro Oriente a été créée en 1964 par le cardinal Franz Köning archevêque de Vienne. Chargée de « construire un pont vers l’Est », elle est très active dans le dialogue avec les Églises d’Orient et joue un rôle important entre Rome et le monde orthodoxe.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité