HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-09-12 12:24:17
A+ A- Imprimer cet article



Homélie du Pape : « La grâce vient de la contemplation de la souffrance de Jésus »



La Vierge Marie, dont on fête le Saint Nom aujourd’hui, était au centre de l’homélie du Pape François ce jeudi matin lors de la messe célébrée à la Maison Sainte-Marthe. Selon le Pape, la « douceur » de Marie et « l’humanité souffrante » de Jésus sont les deux « pôles » vers lesquels un chrétien doit regarder pour réussir à vivre ce que l’Evangile demande.

Pour François, l’Evangile est exigeant et demande des « choses fortes » à un chrétien : la capacité à pardonner, la magnanimité, l’amour pour ses ennemis, donner sans rien attendre en retour,... Pour réussir à les mettre en pratique, il existe une seule manière : « contempler la Passion et l’humanité de Jésus » et imiter l’attitude de sa mère la Vierge Marie.

« Le doux nom de Marie » est un aspect qui revient dans la prière, une douceur « dont on a besoin aujourd’hui pour comprendre les choses que Jésus demande ». A la question que tout chrétien peut se poser : « comment faire pour appliquer cela ? Comment puis-je m’y préparer ? », la réponse est « claire » pour le Pape : « nous ne pouvons pas le faire avec nos efforts : seule une grâce peut le faire en nous ».

Contempler la souffrance de Jésus

Cette grâce passe par un chemin précis : « seulement penser à Jésus ». « Si notre cœur, si notre esprit est avec Jésus, le triomphateur, poursuit François, celui qui a vaincu la mort, le péché, le démon ; alors nous pouvons faire ce que demande Jésus lui-même : la douceur, l’humilité, la bonté, la tendresse, la mansuétude, la magnanimité. C’est la grâce qui vient de la contemplation de Jésus ».

Cette contemplation doit se tourner vers un événement particulier de la vie de Jésus : sa Passion, son « humanité souffrante ». Et le Pape de conseiller à chacun : « penser à son doux silence, voilà ce que sera votre effort. Lui fera le reste, tout ce qui manque ». Mais pour cela, il faut « cacher ta vie en Dieu, avec le Christ ». Pour François, contempler la souffrance de Jésus est l’unique voie pour être de bons chrétiens.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité