HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2013-09-17 17:28:34
A+ A- Imprimer cet article



Mgr Mamberti à la tribune de l’AIEA : s’opposer à la prolifération nucléaire, privilégier la diplomatie



Mettre un terme à la prolifération nucléaire, c’est l'appel lancé lors de la Conférence générale de l'AIEA à Vienne, par Mgr Dominique Mamberti, secrétaire du Vatican pour les rapports avec les États. Il est temps de « détourner le matériel nucléaire destiné à des fins militaires vers des activités pacifiques ». Mgr Mamberti a également exprimé sa préoccupation concernant la situation au Moyen-Orient et a encouragé les négociations sur le programme nucléaire de l'Iran.

Le Saint-Siège, a-t-il dit, « est fermement convaincu que les difficultés actuelles peuvent et doivent être surmontées par la voie diplomatique, en utilisant tous les moyens mis à disposition de la diplomatie » et en dépassant les obstacles qui « empêchent la confiance réciproque ».
Mgr Mamberti affirme que « la sécurité mondiale ne doit pas s’en remettre aux armes nucléaires » et il rappelle que « nous avons besoin d’une adhésion universelle et inconditionnelle et de la réalisation du Traité de non-prolifération ».

Pour le secrétaire du Vatican pour les rapports avec les États, la communauté internationale doit « donner un nouvel élan au processus de désarmement nucléaire, y compris un véritable progrès dans le démantèlement des armes nucléaires ». Et il réaffirme que désarmement et non-prolifération » sont également fondamentaux d’un point de vue humanitaire ».

Libérer le Moyen-Orient des armes nucléaires

Mgr Mamberti a donc exprimé la « profonde préoccupation du Saint-Siège vis-à-vis des récents événements tragiques au Moyen-Orient ». Le Saint-Siège réaffirme « son ferme soutien aux efforts visant à établir une zone medio-orientale libérée des armes nucléaires et de toutes les armes de destruction massive ».

Les « zones libérées des armes nucléaires, a-t-il constaté, sont le meilleur exemple de confiance et de sécurité et l'affirmation que la paix et la sécurité sont possibles sans la possession d'armes nucléaires. « Mgr Mamberti a enfin mis l'accent sur « les développements dans les négociations sur le programme nucléaire de l'Iran ».

Dans son discours, il n’a pas non plus manqué de s’attarder sur l'énergie nucléaire, qui, a-t-il dit, doit être « utilisé de manière non seulement pacifique , mais aussi sûre ».

(Photo : Mgr Mamberti)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité