HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-09-19 14:09:21
A+ A- Imprimer cet article



Le pape rappelle aux évêques le sens de leur ministère



Le pape a reçu ce jeudi matin un groupe d’évêques récemment nommés. Parmi eux se trouvaient deux évêques syriens. L'occasion de prier une nouvelle fois pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient, et le monde. Ces nouveaux évêques, latins et orientaux, image de la richesse et de la diversité de l’Eglise, sont venus à Rome pour participer au cours annuel de formation et d’information organisé à leur intention par deux dicastères du Vatican : la Congrégation pour les évêques et la Congrégation pour les Eglises orientales. Et c’est un discours long et ferme que le pape François leur a adressé pour leur rappeler les traits essentiels qui doivent caractériser le ministère épiscopal.

Le style est celui auquel le pontife argentin nous a habitués : simple, imagé, jalonné de formules efficaces. Mais le ton du discours était particulièrement ferme, ce jeudi matin. Car le ministère épiscopal est exigeant, parce que les évêques ont une lourde responsabilité et des devoirs précis. Ils doivent ainsi développer un esprit de collégialité et de communion entre eux et avec l’Evêque de Rome, être des bâtisseurs d’unité dans l’Eglise. Mais surtout ils doivent marcher aux côtés du troupeau qui leur a été confié et rester auprès de lui.

Rester proche des fidèles, une priorité

Cette proximité, ils la doivent tout d’abord à leur clergé. Pour le pape François c’est l’un de leurs principaux devoirs. Il encourage donc les évêques à être attentifs aux nécessités humaines de leurs prêtres, surtout dans les moments délicats et importants de leur ministère et de leur vie, à passer du temps avec eux, à les recevoir quand ils le demandent : « ne laissez jamais – a-t-il lancé – un appel téléphonique sans réponse ».

Cette proximité constante les évêques la doivent ensuite à leurs fidèles. « Ne vous enfermez pas – leur demande le Pape - descendez au milieu de vos fidèles, apprenez à connaître votre territoire en profondeur ». Et il va plus loin en les invitant avec insistance à ne pas changer fréquemment de diocèse, à ne pas rechercher des mutations ou des promotions. Pour le pape François la stabilité est essentielle pour un bon gouvernement pastoral.

Humilité, austérité, discrétion

Je vous demande s’il vous plaît de rester auprès de votre peuple. Restez, restez et éviter le scandale de devenir « des évêques d’aéroport ! ». Pour le Pape, les évêques doivent garder leur porte ouverte pour que les fidèles puissent percevoir la paternité de Dieu et la maternité aimante et accueillante de l’Eglise. Quant à leur psychologie, il recommande l’humilité, l’austérité, la discrétion, le témoignage personnel concret, le sens de l’humour ; il fustige au contraire l’ambition et le carriérisme : en clair, les Pasteurs ne sont pas des princes.

L’audience s’est déroulée en présence de deux cardinaux de la Curie : Marc Ouellet, président du Conseil Pontifical pour le Clergé et Leonardo Sandri, à la tête de la Congrégation pour les Églises Orientales, ainsi que de l’archevêque de Manille, le cardinal Luis Tagle


(évêques et cardinaux lors d'une messe place Saint-Pierre, octobre 2012)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité