HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Charité et Solidarité  > dernière mise à jour: 2013-10-02 16:48:32
A+ A- Imprimer cet article



Sœur Angélique encouragée par le Pape à soutenir les déplacées congolaises



Plus de 50 000 personnes ont assisté à l’audience générale du pape François mercredi 1er octobre. Parmi les fidèles venus de loin : Sœur Angélique Namaïka. Cette religieuse de République démocratique du Congo a reçu le 17 septembre dernier le Prix Nansen, attribué par le Haut-Commissariat pour les réfugiés de l’ONU. Ce prix est venu récompenser son travail, dans le nord-est de la RDC, en faveur des femmes victimes des violences des guérilleros ougandais de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA).

Sœur Angélique a pu saluer le Saint-Père qui lui a accordé sa bénédiction apostolique. Elle s’est ensuite rendue dans nos studios et nous a confié son émotion. « Je suis très heureuse, cette bénédiction me réconforte déjà, et la parole du Pape, je ne l’oublierai jamais. Elle va me fortifier encore d’avantage. Je ne me découragerai jamais pour redonner la vie à ces femmes et ces enfants. Je vais continuer parce que j’ai la force maintenant, pleine de cette bénédiction ».

Sœur Angélique Namaïka au micro d’Hélène Destombes RealAudioMP3


A travers le Centre pour la réintégration et le développement de Dungu, Sœur Angélique Namaïka, dit avoir aidé plus de deux mille femmes et jeunes filles victimes des violences liées principalement aux exactions de l’Armée de résistance du Seigneur. La plupart témoignent d’enlèvements, de travaux forcés, de mutilations et de viols. Des atrocités commises par la LRA, dont Sœur Angélique est allée témoigner jusqu’à la tribune du Conseil de sécurité de l’ONU.

Pour aider ces femmes meurtries, elle écoute leurs récits dramatiques, tente de les apaiser à travers la prière et la lecture de la Bible puis leur donne des cours d’alphabétisation, de cuisine ou de couture pour redonner un sens à leur vie.

La distinction Nansen récompense chaque année une personne qui a rendu des services exceptionnels à la cause des réfugiés. Elle s’accompagne d’une somme de 75 000 euros, offerte par la Norvège et par la Suisse. Sœur Angélique a déjà décidé de la consacrer au développement des activités des femmes. Elle souhaite créer une boulangerie semi-industrielle pour la ville de Dungu et ses environs.

Photo : Sœur Angélique place Saint-Pierre mercredi 1er octobre


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité