HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2013-10-10 08:16:40
A+ A- Imprimer cet article



Les coptes d'Egypte ne sont pas protégés par les forces de sécurité



Les forces de sécurité égyptiennes ont échoué à protéger les Coptes, tel est le verdict d’Amnesty international. L’ONG de défense des droits de l’homme dresse un bilan accablant des dernières semaines, après la sanglante répression des partisans du président islamiste Mohamed Morsi. Plus de 200 propriétés détenues par des chrétiens ont été attaquées, 43 églises sérieusement endommagées et plus de quatre personnes tuées relève Amnesty, pour qui une réaction violente contre la communauté copte aurait dû être anticipée par l’armée et la police.

Un rapport qui est publié deux ans jour pour jour après le massacre de Maspero au Caire où des chars de l’armée avaient roulé sur des chrétiens. Derrière les fausses garanties de l'armée, les coptes sont une minorité livrée à elle-même. L'éclairage d'Hassiba Hadj Sahraoui, directrice du programme Moyen Orient et Afrique du Nord à Amnesty International RealAudioMP3 Propos recueillis par Olivier Bonnel

(Photo: des coptes dans leur maison incendiée, à Delga, en Moyenne-Egypte)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité