HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-10-29 15:07:07
A+ A- Imprimer cet article



Ne plus vendre d'armes pour espérer la paix en Syrie



Pour comprendre et bloquer le conflit en cours en Syrie, « il faut reconnaître et appeler par leur nom les intérêts réels en jeu, au niveau local, régional et international, intérêts qui ne correspondent pas à ceux du peuple syrien ». Telle est la piste suggérée comme clef d’interprétation de la crise syrienne par les Supérieurs provinciaux de la Compagnie de Jésus du Moyen-Orient et d’Europe qui se sont réunis à Rome le vendredi 25 octobre en vue d’une confrontation sur les convulsions qui agitent le Moyen-Orient.

Dans le communiqué final, les Provinciaux des Jésuites s’attardent en particulier sur le trafic d’armes en tant que facteur qui déclenche et alimente les guerres et les actions terroristes dont souffrent les peuples de la région. A propos de la situation syrienne, les religieux écrivent : « Nous lançons un appel afin que cesse le ravitaillement et la vente d’armes à toutes les parties au conflit ». Le message final de la rencontre s’intéresse également à la condition des communautés chrétiennes autochtones présentes en Syrie depuis les premiers temps du Christianisme. Selon les Jésuites, « les solutions qui prévoient l’exil de ces communautés » ne sont pas tolérables. (Fides)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité