HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-10-30 11:54:17
A+ A- Imprimer cet article



Pape à l’audience : appel en faveur de l’Irak



« Je vous invite à prier pour la chère nation irakienne malheureusement frappée quotidiennement par des épisodes tragiques de violence, pour qu’elle trouve la voie de la réconciliation, de la paix, de l’unité et de la stabilité ». C’est par ces mots que le pape François a conclu l’audience générale place Saint-Pierre ce mercredi matin. Faisant référence à la visite au Vatican d’une délégation irakienne regroupant plusieurs représentants de divers groupes religieux, accompagnée par le cardinal Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le Pape a salué les pèlerins arabophones.

La communion des saints

« Les saints croient dans le Seigneur Jésus et lui sont incorporés dans l’Eglise via le baptême ». Le pape François a voulu revenir sur l’expression de « communion des saints » qui se réfère à deux réalités. La première concerne les choses saintes, la seconde évoque la communion entre les personnes saintes. C’est sur ce second aspect que le Pape a voulu revenir dans sa catéchèse.

« L’Eglise, dans sa vérité la plus profonde, est communion avec Dieu, communion d’amour avec le Christ et avec le Père dans l’Esprit Saint, qui se prolonge dans une communion fraternelle. » Se basant sur l’Evangile de Jean, le Pape a souligné que « cette relation entre Jésus et le Père est la matrice du lien entre les chrétiens : si nous sommes intimement insérés dans cette matrice, dans ce four ardent d’amour qu’est la Trinité, alors nous pouvons devenir vraiment un seul cœur et une seule âme entre nous, parce que l’amour de Dieu brûle nos égoïsmes, nos préjugés, nos divisions internes et externes ».

La foi se vit avec le soutien des autres

« Notre foi a besoin du soutien des autres » : c'est le second aspect de cette communion des saints. Le pape François en a profité pour dénoncer la tendance à se renfermer sur soi qui gagne même l’Eglise, rendant difficile toute demande d’aide spirituelle. « Qui d’entre nous n’a pas éprouvé de l’insécurité, du désarroi, et même des doutes sur le chemin de la foi » s’est interrogé le Pape. Dans ces moments difficiles, nous qui sommes des « êtres marqués par la fragilité et les limites », il est nécessaire « de faire confiance à l’aide de Dieu, via la prière filiale, tout comme il est important dans le même temps, de trouver le courage et l’humilité de s’ouvrir aux autres ». « Dans la communion des saints, nous sommes une grande famille », a poursuivi le Pape.

Dernier point abordé par le Pape ce mercredi : « la communion des saints va au-delà de la vie éternelle, va au-delà de la mort et dure pour toujours. » « Tous les baptisés, ici sur terre, les âmes de ceux qui sont purifiés au Purgatoire, et tous les bienheureux qui sont déjà au Paradis forment une seule et grande famille » a assuré le Saint-Père. Et d’expliquer que « cette communion entre terre et ciel se réalise spécialement dans la prière d’intercession qui est la plus haute forme de solidarité, mais aussi la base de la célébration liturgique de la Toussaint et de la commémoration des défunts ».

« La mémoire de la foi est une réalité qui est nôtre, qui nous rend frères, qui nous accompagne sur le chemin de la foi ». « Un chrétien doit être joyeux, avec la joie d’avoir tant de frères baptisés qui marchent avec nous » a-t-il conclu.



A l’issue de cette catéchèse, le Pape a salué les pèlerins francophones :
« Je salue cordialement les francophones présents, en particulier les servants de Messe de l’archidiocèse de Paris, accompagnés par Mgr Éric de Moulins-Beaufort, les pèlerins de l’archidiocèse de Rennes, accompagnés par Mgr Pierre d’Ornellas, les jeunes du diocèse de Bayeux-Lisieux, ainsi que les pèlerins venus de Suisse et de Belgique. Laissez-vous embraser par l’amour de Dieu, afin de changer le visage de vos familles, de vos paroisses et du monde. Bonne fête de Tous les Saints, et confiez toujours vos défunts à la miséricorde de Dieu ! »



Comme d’habitude, la catéchèse du Pape a été résumée en français :
« Chers frères et sœurs, la « Communion des saints » nous rappelle que nous ne sommes pas seuls, mais qu’il y a une communion de vie entre tous ceux qui appartiennent au Christ. L’Église est communion d’amour avec le Christ et le Père dans l’Esprit Saint. La relation entre Jésus et le Père est la source du lien entre nous, chrétiens. Notre foi a besoin du soutien des autres. La communion des saints est une grande famille, où tous s’aident et se soutiennent mutuellement. Grâce à la Résurrection du Christ elle trouve sa plénitude dans la vie éternelle. Les baptisés sur la terre, les âmes du Purgatoire et les bienheureux du Paradis forment une seule grande Famille. Cette communion se réalise dans la prière d’intercession et est à la base de la célébration liturgique de Tous les Saints et de la Commémoration de tous les fidèles défunts, que nous vivrons ces jours-ci. »

Photo : le Pape, lors de son tour de la place Saint-Pierre, ce mercredi lors de l'audience générale, boit du mate, boisson traditionnelle d'Argentine



Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité