HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-11-09 13:09:40
A+ A- Imprimer cet article



Philippines : le pape prie pour les victimes du typhon Haiyan



Des dizaines de cadavres le long d'une route, des logements sans toit, des arbres et des pylônes électriques qui jonchent le sol. Scènes de désolation et d’horreur après le passage du typhon Haiyan aux Philippines. Le pape François prie ce samedi pour les centaines de personnes qui ont perdu la vie dans l’archipel ainsi que pour leurs proches.

« Je vous demande tous de vous joindre à moi dans la prière pour les victimes du typhon Haiyan Yolanda, particulièrement ceux qui se trouvent dans les chères îles des Philippines », écrit le pape dans un tweet à ses trois millions de followers anglophones. Le tweet a été immédiatement traduit dans les huit autres langues du compte Twitter du pape, qui est suivi par plus de dix millions d’abonnés. Tenu informé des événements, le pape François avait déjà exprimé sa « douleur et sa proximité spirituelle » avec les victimes du typhons. C’est ce qu’indiquait samedi 9 novembre, le père Lombardi, le directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège.


Des vents de 315km/h


Avec des vents atteignant des pointes de 315 km/heure, Haiyan est le typhon le plus violent de l'année dans le monde et l'un des plus forts à jamais avoir atteint les terres depuis des décennies. Aux Philippines plus de quatre millions de personnes vivent sur les zones qu'il a survolées, a précisé le gouvernement philippin.

Parmi les villes les plus touchées : Palo et Tacloban. A Palo, il y aurait selon un ministre « des centaines » de morts et les autorités locales ont fait état de plus de cent morts à Tacloban, une ville de 220.000 habitants. Huit corps reposaient dans la chapelle de l'aéroport de la ville, très endommagé.

Des villes coupées du monde

Plusieurs des régions les plus touchées par la tempête restaient coupées du monde samedi, les réseaux d'électricité et de téléphonie ayant été détruits. Mais les premières informations recueillies évoquent une situation d'urgence. Le gouvernement a dépêché 15.000 soldats vers les zones les plus dévastées. Il a notamment envoyé des avions C130 chargés de matériel de secours et de communication, des hélicoptères et des unités d'infanterie par camion et à pied, a indiqué à l'AFP Ramon Zagala, porte-parole de l'armée

Après avoir balayé le centre de l'archipel philippin, le typhon se dirige maintenant vers le Vietnam où les autorités ont évacué quelque 100.000 personnes, avant l'arrivée de la tempête dimanche.

Avec AFP.

Photo : A Tacloban. deux survivantes du typhon. L'une prie, l'autre sert contre elle une statue de Jésus Christ.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité