HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Audiences et Angélus > dernière mise à jour: 2013-11-10 13:59:39
A+ A- Imprimer cet article



François appelle à ne pas oublier le passé



A l’Angélus, ce dimanche, le pape François a évoqué le 75° anniversaire de la « Nuit de Cristal », le pogrom de 1938 contre les juifs allemands. Des synagogues furent incendiées, des commerces tenus par les juifs et leurs maisons saccagées, 90 personnes tuées et 30 000 hommes arrêtés puis déportés. Ces violences ont marqué une triste étape vers la tragédie de la Shoah – a souligné le pape Bergoglio qui a tenu à renouveler sa proximité et sa solidarité avec les membres du peuple juif, nos frères aînés. Et il a invité les fidèles à prier pour que la mémoire du passé, des péchés du passé, nous aide à rester toujours vigilants face à toute forme de haine et d’intolérance.

Une préoccupation ancienne pour ces blessures du passé


L’ancien archevêque de Buenos-Aires a toujours entretenu des relations très chaleureuses avec la communauté juive argentine, la plus importante d’Amérique latine. L’année dernière, il avait organisé une cérémonie commémorative de la Nuit de Cristal à la cathédrale de Buenos-Aires. Ce pogrom organisé par le régime hitlérien révéla au monde sa violence antisémite. Il est considéré comme le signe avant-coureur de la solution finale qui sera mise en œuvre contre les juifs d’Europe. Samedi, dans un message vidéo, Angela Merkel a qualifié ces événements de « pire moment de l’histoire allemande ». Toujours samedi, à l’appel des Eglises catholique et protestantes, une grande marche a réuni des centaines de personnes à Berlin. Les participants ont plaidé pour la dignité de chaque personne, quelle que soit sa culture ou sa religion.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité