HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-11-13 10:59:30
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape François meurtri par la guerre en Syrie et le typhon aux Philippines



Lors de l’audience générale, ce mercredi au Vatican, le Pape François a dit « toute sa douleur en apprenant qu’il y a deux jours à Damas, en Syrie, des tirs de mortiers ont tué des enfants qui revenaient de l’école, ainsi que le chauffeur de l’autobus. D’autres enfants ont été blessés. » « Prions pour que ces tragédies n’arrivent plus ! », a déclaré le Pape.

« Ces jours-ci, nous prions aussi et nous unissons nos forces pour aider nos frères et sœurs des Philippines, frappés par le typhon. Voilà les vraies batailles à combattre. Pour la vie ! Jamais pour la mort! »

En Syrie, des tirs de mortier ont endommagé lundi l’école primaire chrétienne Saint Jean Damascène, située dans le quartier d’Al- Qassaa, à Damas, provoquant la mort de cinq enfants et blessant 27 autres personnes. Un autre obus a touché un autobus de ramassage scolaire à Bab Touma, faubourg de Damas peuplé en majorité par des chrétiens, blessant cinq écoliers.

Aux Philippines, cinq jours après le passage du typhon Haiyan, l'un des plus puissants à avoir jamais touché terre, accompagné de vents à plus de 300 km/heure et de vagues de plus de 5 mètres, de nombreux sinistrés de Tacloban ont perdu tout espoir et cherchent à tout prix à fuir cette apocalypse. L'ONU parle de 10 000 morts, mais le dernier bilan provisoire du gouvernement fait état de 2.275 morts et 80 disparus, alors que des corps qui jonchent encore les rues de certaines villes détruites.



Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité