HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-11-14 08:19:08
A+ A- Imprimer cet article



Le Quirinal accueille François pour la première fois



Le pape François effectue en ce moment une visite officielle au Quirinal, la résidence du président de la République italienne. Le Saint-Père et Giorgio Napolitano se sont déjà rencontrés à trois reprises. Leur dernière entrevue remonte au 8 juin dernier, lorsque le président italien s’était rendu en visite d’État au Vatican. Les deux hommes se connaissent donc déjà mais c’est la première fois, depuis son élection le 13 mars 2013, que le pape se rend au Quirinal. Il marche ainsi sur les pas de ses prédécesseurs, de Pie XII à Benoît XVI.

Quelle est la signification de ce déplacement ? comment les relations entre le Saint-Siège et l’Etat italien ont-elle évoluées depuis la visite du pape Pie XII au Quirinal en 1939 ? Giuseppe Tognon, professeur d’histoire de l’éducation à l’université LUMSA, à Rome, et ancien vice-ministre de l’université et de la recherche du gouvernement de Romano Prodi, répond à Hélène Destombes : RealAudioMP3

Le pape François est le sixième souverain pontife à se rendre au Quirinal, le cinquième après la naissance de la République italienne. C’est Pie XII qui inaugura ces visites papales, le 28 décembre 1939 en rencontrant le roi Victor Emmanuel III, qui sept jours auparavant, s’était rendu au Vatican.

Jean XXIII fut lui, en juillet 1962, le premier à se rendre au siège de la présidence après la naissance de la République. Suivirent ensuite Paul VI, puis Jean Paul II qui rencontra à trois reprises les chefs d’Etat italiens et enfin Benoît XVI qui se rendit deux fois au Quirinal. C’est au cours de sa dernière visite en 2008 qu’il rencontra l’actuel président italien.

Saint-Siège et Italie engagés en faveur du Bien commun

Giorgio Napolitano, âgé de 88 ans a été, fait inédit dans l'histoire de la politique italienne, réélu pour un deuxième mandat au Quirinal le 20 avril dernier en pleine crise politique. Le pape François avait alors salué sa « grande disponibilité » et son « esprit de sacrifice » l’invitant à poursuivre son action « éclairée et sage ».

Reconnu pour sa stature d’homme d’Etat, Giorgio Napolitano partage de nombreuses préoccupations avec le Saint-Père : conséquences de la crise économique et sociale, drame de l’immigration. Dès l’élection du pape François, il avait d’ailleurs souhaité la poursuite d'une coopération rappelant que « les liens solides et les rapports de collaboration entre le Saint-Siège et l'État italien visent à chercher le Bien commun et à promouvoir un ordre international qui assure les droits inviolables, la dignité et la liberté de la personne humaine, la justice sociale et la paix ».

(Photo : rencontre entre le pape François et Giorgio Napolitano, au Vatican, le 8 juin dernier)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité