HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2013-11-19 16:03:13
A+ A- Imprimer cet article



La Sardaigne sous les eaux



Le cyclone Cléopâtre qui a touché la Sardaigne, en Italie, a fait des dizaines de morts. Le Conseil des Ministres a proclamé l’état d’urgence et 20 millions d’euros ont été débloqués pour les premières interventions. La présidence de la Conférence épiscopale italienne a pour sa part annoncé l’affectation d’un million d’euros comme première réponse face à la tragédie qui touche le Nord-est de la Sardaigne.

L’alerte météo durera jusqu’à mercredi. Les régions de Gallura et de Nuoro, situées dans le nord-est de l'île, ont été les plus touchées mais sur tout le territoire des routes ont été détruites, des villages isolés, suite à des inondations et des éboulements de terrain. Plus de 2 700 personnes ont dû être évacuées. Les pompiers et les forces armés ont déjà effectués plus de 600 interventions sur toute l’île mais certaines zones rurales et montagneuses restent difficiles d’accès.

Le ministre de la Défense Mario Mauro est attendu ce mardi sur place alors que le premier ministre Enrico Letta s’y rendra dans les prochains jours. Selon lui, il y a deux priorités : tout d’abord l’assistance aux personnes évacuées et la recherche des disparus et ensuite, rendre les routes praticables pour permettre les secours.

Risque d’éboulements et d’inondations

Selon Coldiretti, la principale association agricole italienne, 81% des communes de la Sardaigne ont des territoires avec un haut risque d’éboulements et d’inondations. Les experts qualifient « d’évènement exceptionnel » le mauvais temps qui a touché lundi soir la Sardaigne : un maximum de 470 millimètres de pluie en 12 heures, une quantité d’eau qui équivaut à la moitié de ce qui a été enregistré en moyenne cette année. Des pluies intenses qui sont tombées en quelques heures, de vraies trombes d’eau.

Suite à la rupture d’une conduite d’eau qui a provoqué la panique parmi les habitants des villages de Dorgali et Oliena, dans la région de Nuoro ,un état des lieux a été réalisé par les techniciens du Service National des Digues. Ceux-ci ont exclu la possibilité que la digue puisse céder. Les équipes de première intervention de la société hydraulique sont à l’œuvre pour réparer et restaurer la fonctionnalité du réseau.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité