HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2013-11-24 16:06:09
A+ A- Imprimer cet article



L'ex-basilique de Sainte-Sophie à Istanbul au coeur d'une polémique



La polémique est repartie en Turquie quant à la destinée de la plus célèbre église byzantine du monde, l’ex-basilique Sainte-Sophie, un des grands symboles de la chrétienté à Istanbul. L’édifice est un musée depuis 1935 mais des groupes musulmans conservateurs, appuyés par les dirigeants turcs, voudraient la transformer en mosquée. Le mois dernier, à l’occasion de la fête de l’Aïd, l’imam de Sultahamet, avait demandé au gouvernement dans son sermon faire revenir Sainte-Sophie au culte musulman. Le débat s’est encore enflammé ces jours derniers lorsque le vice-premier ministre turc Bülent Arinç a relancé le défi en qualifiant la basilique de « mosquée de Sainte Sophie ». Si Sainte-Sophie redevenait une mosquée, cela remettrait en cause le statut du monument décidé par Atatürk, le père de la République turque.

Le patriarche œcuménique de Constantinople s'oppose au projet

Ouvertement hostile à un tel projet, le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholoméos 1er a averti que si l’édifice doit être rouvert au culte alors il faudra qu’il redevienne une église chrétienne, car il a été construit en tant qu’église et pas en tant que mosquée. Le gouvernement grec s’est rangé aux côtés du leader spirituel orthodoxe, qualifiant les déclarations des fonctionnaires turcs d'insulte à la sensibilité religieuse de millions de chrétiens et incompréhensibles de la part d’un pays qui déclare vouloir participer à part entière à l’Union européenne, dont un des principes est le respect de la liberté religieuse. Le ministère turc des Affaires Etrangères a rétorqué dans une note qu’il n’avait aucune leçon à recevoir de la part de la Grèce en matière de liberté religieuse. Les attaques contre la laïcité se multiplient dans la Turquie dirigée par les islamo-conservateurs de l'AKP. A l’approche des élections de 2014, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan pourrait être tenté, selon les observateurs internationaux, de satisfaire ses électeurs musulmans. Récemment deux autres églises, l’une à Nicée, l’autre à Trabzon, ont été reconverties en mosquées.

Un symbole pour la ville d'Istanbul

Sainte-Sophie est le symbole d’Istanbul et son monument le plus visité. Sa coupole byzantine et ses minarets ottomans dominent le Bosphore. Elle avait été construite comme basilique au VIe siècle, puis était devenue une mosquée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453. En 1934, Atatürk, fervent défenseur d'un Etat laïc, avait décidé de désaffecter le lieu de culte pour «l'offrir à l'humanité». Il avait fait décrocher les grands panneaux circulaires portant le nom d'Allah, de Mahomet et des califes : Sainte-Sophie était devenu un musée. Les panneaux à la calligraphie arabe ont été remis en 1951. Signe des temps, déjà en mai 2012, des manifestants avaient réclamé que Sainte-Sophie redevienne un lieu de culte musulman.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité