HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-11-29 15:13:39
A+ A- Imprimer cet article



2015 sera l'année de la vie consacrée



(RV) L’année 2015 sera dédiée à la vie consacrée. Le pape François l’a annoncé ce vendredi matin, dans la salle du Synode au Vatican. Le Souverain Pontife s’est entretenu pendant trois heures avec les quelque 120 membres de l’Union des supérieurs majeurs. Celle-ci s’est réunie en assemblée plénière ces jours-ci à Rome sous la présidence du Père Adolfo Nicolas, supérieur général de la Compagnie de Jésus. Au cours de cette assemblée, le débat s’est focalisé sur les défis posés par le magistère et par l’exemple du pape François. Le récit de trois expériences a été à la base des réflexions et des rencontres.

Le Saint-Père a passé toute la matinée avec les supérieurs : pas de discours préparé à l’avance mais un échange fraternel et cordial. Le premier groupe de questions portait sur l’identité et la mission de la vie consacrée : Dieu – a répondu le pape François - demande aux religieux de sortir de leur nid et partir pour les frontières du monde, en évitant la tentation de vouloir les apprivoiser. Interrogé à propos des vocations, il a insisté sur l’inculturation des charismes : l’Eglise doit demander pardon et avoir honte des échecs apostoliques dus à des malentendus dans ce domaine comme dans le cas de Matteo Ricci. Le pontife a longuement insisté sur la formation spirituelle, intellectuelle, communautaire et apostolique.

Soyez tendres, et non pas aigris comme le vinaigre

Il faut éviter toute forme d’hypocrisie et de cléricalisme, a-t-il dit. L’objectif est de former des religieux au cœur tendre et non pas aigris comme le vinaigre. Qu’on accepte les pécheurs mais pas les corrompus. A propos de la fraternité, il faut la vivre si on veut être fécond, même si cela n’est pas toujours facile : les conflits, il ne faut pas les gérer, mais les caresser, a-t-il lancé. Autre dossier crucial : le rapport entre les ordres religieux et les églises locales : les évêques doivent comprendre que les personnes consacrées ne sont pas des auxiliaires mais des charismes qui enrichissent les diocèses. Parmi les priorités pour les religieux en fonction de leurs charismes, le pape François a cité les exclus et l’éducation au sein des écoles et des universités, et avant de prendre congé, il a remercié les religieux pour leur action, leur témoignage et aussi pour les humiliations qu’ils doivent endurer.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité