HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2013-12-02 12:12:49
A+ A- Imprimer cet article



Zone aérienne chinoise : Etats-Unis et Japon parlent stratégie



Visite du vice-président américain en Asie de l’Est cette semaine. Avant de se rendre en Chine, Joe Biden est attendu en Corée du Sud et dès ce lundi soir à Tokyo pour une visite de 34 heures. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a indiqué dimanche qu'il évoquerait avec le numéro 2 de l’administration Obama la création par la Chine d'une zone d'identification aérienne fin novembre.

La Chine a annoncé la semaine dernière la création d'une « zone aérienne d'identification » (ZAI) couvrant une grande partie de la mer de Chine orientale, entre la Corée du Sud et Taiwan, et qui englobe l'archipel des Senkaku, des îles inhabitées sous contrôle japonais mais revendiquées par Pékin sous le nom de Diaoyu.

Survol militaire

Présentée comme conforme aux pratiques internationales habituelles, l'action de Pékin n'en a pas moins provoqué une tempête diplomatique dans la région. Deux alliés américains sans entretenir pour autant de bonnes relations diplomatiques, le Japon et la Corée du Sud, se retrouvent du même bord, mécontents de l’attitude chinoise.

Ils ont affirmé avoir envoyé des appareils dans cette zone sans en référer aux autorités chinoises, après un survol identique effectué en début de semaine par deux bombardiers américains. Et vendredi, la Chine a fait décoller d'urgence ses chasseurs pour surveiller des avions américains et japonais.

Responsable du pôle Asie au Conseil européen des Relations étrangères, François Godement nous explique dans quel contexte la Chine a annoncé cette « zone aérienne d'identification » RealAudioMP3


Photo : Un B52 américain survolant le 26 novembre la mer de Chine orientale


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité