HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-12-05 14:16:33
A+ A- Imprimer cet article



Tous les risques du chaos en Centrafrique



(RV) Entretien - Environ 6000 personnes se sont réfugiées dans les 15 paroisses de Bangui. Elles ont tenté de fuir un assaut des milices anti-balaka contre la capitale de la République centrafricaine. C'est ce qu'a indiqué ce jeudi la Caritas centrafricaine à l'agence missionnaire vaticane Fides. Les combats ont débuté à l'aube lorsque les milices anti-balaka, qui sont formées de paysans chrétiens, ont attaqué les anciens rebelles de la coalition Seleka, qui se revendiquent musulmans. L'ONU devrait ouvrir la voie à une intervention de l'armée française pour éviter une guerre civile. « Actuellement, chacune des 15 Paroisses de l’archidiocèse de Bangui accueille de 400 à 450 personnes », a indiqué le directeur de la Caritas centrafricaine, Elysée Guendjande.

Massacre à la machette

Ce 5 décembre, en fin de matinée, le président centrafricain Michel Djotodia a annoncé que l’attaque, qui aurait fait au moins huit morts et 65 blessés, a été repoussée. Il a par ailleurs accusé des éléments proches de l’ancien président François Bozizé d’être responsables de cet assaut contre la capitale. Les victimes, massacrées à la machette, sont des éleveurs peuls musulmans, essentiellement des femmes et des enfants, selon des sources militaires.

Intervention de l'armée française

En proie à une crise humanitaire et sécuritaire sans précédent, la Centrafrique devrait faire l'objet d'une résolution de l'ONU pour permettre le renforcement de la force africaine présente dans le pays et l'intervention à ses côtés de l'armée française qui compte déjà plus de 600 hommes à Bangui.

L’abbé Elisée Guendjange était à Rome ce mercredi à l’occasion d’une réunion de Caritas internationalis sur la Centrafrique. Interrogé par Marie Duhamel, il revient sur la situation à Bangui, avant d’évoquer les risques d’instrumentalisation des religions dans le pays, le risque d’une guerre civile et le travail de pacification des protestants, musulmans et catholiques sur place. RealAudioMP3

Marie Duhamel avec Fides


Photo: soldats français dans Bangui


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité