HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-12-06 20:55:26
A+ A- Imprimer cet article



Les évêques sud-africains : « rendons-lui honneur en luttant pour ses idéaux »



Les évêques catholiques d'Afrique du Sud ont rendu hommage à l'ancien président Nelson Mandela, décédés le soir du 5 décembre 2013 à l'âge de 95 ans. Ils ont exprimé la reconnaissance de l'Eglise catholique à « Tata Mandela pour le sacrifice offert pour tous les peuples d’Afrique du Sud et pour sa direction et son inspiration par lesquelles il nous a conduit sur le chemin de la réconciliation ».

Le message de condoléances à la famille de Nelson Mandela, transmis par l'agence catholique Fides, est signé par Mgr Stephen Brislin, archevêque du Cap et président de la Southern African Catholic Bishops Conference (SACBC).

Mgr Brislin souligne que Mandela « n’a jamais fait de compromis sur ses principes et sur sa vision d’une Afrique du Sud juste et démocratique où tous ont des opportunités similaires, y compris en sacrifiant longtemps sa propre liberté personnelle ». Le responsable disparu, rappelle l’archevêque du Cap, « malgré les souffrances importantes rencontrées durant sa vie, n’a jamais répondu au racisme par le racisme. Les paroles prononcées lors du procès pour trahison sont encore aujourd’hui sources d’inspiration : "J’ai combattu la domination blanche et j’ai combattu la domination noire. J’ai caressé l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle les personnes vivent ensemble dans l’harmonie et avec des possibilités égales" ».

Défendre les idéaux de Mandela

« Lorsque Tata a été relâché le 11 février 1990, le pays était dans l’agitation et le sang était versé presque quotidiennement. Par son leadership, qui fut renforcé lorsqu’il devint président en 1994, Mandela a conduit le pays sur la voie de la réconciliation et de la paix, en invitant les Sud-africains à jeter les armes de destruction à la mer. C’est pourquoi nous lui serons toujours redevables », continue le message. « Le meilleur moyen que nous ayons pour honorer la vie de Nelson Mandela est de lutter pour les idéaux qu’il a caressés : la liberté, l’égalité et la démocratie, et de défendre ces idéaux de ceux qui tentent de les corrompre », conclut Mgr Brislin. (Avec agences)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité