HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-01-12 11:21:36
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape François baptise 32 enfants dans la Chapelle Sixtine



(RV) « Le chœur chante aujourd’hui, mais le plus beau chœur est celui des enfants, certains pleureront, s’ils ont faim ou autre chose ; s’ils ont faim, chères mamans, nourrissez-les tranquillement ». Voilà ce que le Pape François a déclaré durant l’homélie de la messe de baptême de 32 enfants dans la Chapelle Sixtine, pour encourager les parents à vivre cette cérémonie avec simplicité et spontanéité. Il est souvent arrivé en effet que durant les baptêmes dans la Chapelle Sixtine, des mères aient donné le sein et des pères le biberon aux petites créatures qui se faisaient entendre par des cris ou des pleurs. 32 enfants, un chiffre particulièrement élevé par rapport à son prédécesseur, Benoît XVI. De son côté, Jean-Paul II avait lui aussi pour habitude de baptiser un grand nombre d’enfants.

Les parents sont des "transmetteurs" de la foi

Plus sérieusement, en ce dimanche de la Fête du Baptême de Jésus, le Pape François a souligné que la foi était l’héritage le plus important que les parents pouvaient laisser à un enfant. Il les a encouragés, une fois rentrés chez eux, à bien réfléchir à la manière de transmettre la foi. « Jésus, a expliqué le Pape dans sa brève homélie improvisée, n’avait pas besoin d’être baptisé, mais avec son corps et sa divinité, avec son corps il a béni toutes les eaux pour qu’elles aient ce pouvoir de donner le baptême, et puis avant de monter au ciel il a demandé d’aller de par le monde baptiser.

Depuis ce jour-là jusqu’à aujourd’hui, c’est une chaîne ininterrompue de personnes qui baptisent les enfants, les enfants des enfants. Les enfants présents en ce jour, sont un anneau de cette chaîne. Vous les parents avez ces enfants à baptiser, et eux plus tard auront un petit garçon, une petite fille à baptiser, puis des petits-enfants: voilà cette chaîne du baptême. Vous transmettez la foi. Vous avez le devoir de transmettre la foi à ces enfants, c’est le plus bel héritage que vous leur laisserez. La foi, seulement cela. Aujourd’hui, a conclu le Pape, réfléchissez en rentrant chez vous à cette mission : comment transmettre la foi à vos enfants.

Beaucoup d'enfants d'employés du Vatican, mais pas seulement

Parmi les 32 nouveau-nés baptisés par le Pape François, pratiquement autant de garçons que de filles, deux petites s’appellent « Francesca », et deux autres l’ont parmi leurs prénoms de baptême. Comme c’est l’usage, la plupart d’entre eux sont des enfants d’employés du Vatican, notamment trois enfants de journalistes de Radio Vatican. Cette année, l’un des nouveau-nés présents étaient la fille d’un couple d’Italiens mariés à la mairie, qui avaient demandé au pape de baptiser leur 2e enfant lors d’une audience générale à laquelle ils participaient quelques mois auparavant. De même, l’enfant d’une jeune femme qui avait écrit au pape pour lui raconter son histoire, celle de sa grossesse et de l’abandon de son compagnon, a également été baptisé. La mère avait ainsi confié dans une lettre qu’elle avait même pensé à l’avortement, avant de décider de donner naissance à son enfant. Le pape l’avait alors appelée.

Depuis le début de son pontificat, le pape François a souligné à plusieurs reprises l’importance du baptême et invité les fidèles à faire mémoire de la date de ce jour. Lorsqu’il était encore archevêque de Buenos Aires, le cardinal Jorge Mario Bergoglio avait demandé plusieurs fois que les prêtres acceptent de baptiser les enfants de mères célibataires et plus généralement conçus hors mariage, reprochant à certains prêtres leur “hypocrisie“ sur cette question.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité