HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2014-01-16 08:29:42
A+ A- Imprimer cet article



Ouverture du procès sur la mort de Rafic Hariri, sans les suspects



(RV) Entretien - Près de neuf ans après l’assassinat à Beyrouth de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, le procès par contumace de quatre suspects débute jeudi au Tribunal spécial pour le Liban, à Leidschendam, aux Pays-Bas. Le procès est très attendu par la population libanaise, qui espère qu’un éclaircissement pourra être rendu sur l’assassinat d’Hariri mais aussi de plusieurs autres personnalités du monde politique et culturel au Liban, depuis 2005.

Ces quatre suspects liés au Hezbollah n’ont pas pu être arrêtés pour le moment. Depuis neuf ans, les dirigeants du parti chiite pro-syrien ont toujours démenti toute responsabilité dans cet attentat, évoquant même l’hypothèse d’un missile israélien.

Alors quelles sont les attentes de la population libanaise à l’ouverture de ce procès ? Quelle est la marge de manœuvre du gouvernement libanais par rapport au Hezbollah? Des questions posées par Cyprien Viet à Ziad Majed, politologue libanais et professeur à l’université américaine de Paris RealAudioMP3


Photo : une Libanaise passe devant un portrait de Rafic Hariri à côté de sa tombe, à Beyrouth (Liban)


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité