HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Politique  > dernière mise à jour: 2014-02-14 19:31:48
A+ A- Imprimer cet article



Matteo Renzi, le « Tony Blair italien » aux marches du Palais



(RV) Entretien - La démission ce vendredi du président du Conseil sortant, Enrico Letta, ouvre la voie à la formation d'un nouveau gouvernement sous la présidence du jeune secrétaire du Parti démocrate, Matteo Renzi. À 39 ans, le maire de Florence, qui n'a jamais été ni ministre ni parlementaire, pourrait devenir le plus jeune chef de gouvernement de l'Histoire italienne.

Ce "putsch" suscite scepticisme et inquiétude en Italie et en Europe, dans un contexte économique difficile marqué notamment par un chômage de masse qu'aucune politique n'est parvenue à résorber. Matteo Renzi devra reconduire une coalition allant de la gauche au centre-droit, et peut-être parviendra-t-il à obtenir le soutien de quelques élus du mouvement contestataire Cinq étoiles.

Mais pour le politologue italien Lucio Caracciolo, éditeur de la revue Limes, il est fort probable que de nouvelles élections seront convoquées bien avant l'échéance prévue de 2018. Il répond aux questions de Cyprien Viet. RealAudioMP3


Photo : Matteo Renzi s'appuie sur un sens de la communication et de la séduction qui le font ressembler à Silvio Berlusconi et Tony Blair


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité