HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2014-02-16 19:03:14
A+ A- Imprimer cet article



La liberté religieuse menacée en Ouzbekistan



En Ouzbékistan, le gouvernement a décidé de renforcer le contrôle des livres et textes religieux. Les ouvrages qui, selon le régime ouzbek, encouragent les conversions et déforment les principes de la foi, seront considérés comme illégaux. En 2012, déjà, l’ONG Human Rights Watch qualifiait d’effrayante la situation des droits de l’homme et de la liberté religieuse en Ouzbékistan, dénonçant la répression systématique et l’usage récurrent de la torture. La nouvelle loi, entrée en vigueur fin janvier, permet d’imposer légalement des restrictions à la production, vente et importation de matériel confessionnel.

Elle interdit la distribution de ces textes en dehors des points de vente autorisés officiellement. Elle prévoit, en outre, des peines plus sévères pour ceux qui violent la loi. Elle confère des pouvoirs supplémentaires au Comité pour les Affaires religieuses chargé de contrôler la possession d'objets à caractère religieux et d’examiner toute la littérature religieuse selon des critères de censure particulièrement stricts. En Ouzbékistan, 88% de la population est de religion musulmane sunnite. Les chrétiens, en majorité orthodoxes, ne représentent que 8% de la population.

De nombreux prisonniers d’opinion sont détenus en raison de leurs croyances religieuses. Au mois de mai dernier, des chrétiens ont été condamnés pour détention de Bibles. Selon plusieurs sources, les autorités, vraisemblablement effrayées par la contagion des printemps arabes, ont intensifié le contrôle déjà strict des communautés religieuses. La situation serait aujourd’hui comparable à celle de l’époque soviétique. (Avec Asianews/Aed)

Photo: Des chrétiens ouzbeks


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité