HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-02-25 17:15:29
A+ A- Imprimer cet article



Signis 2014, les médias pour une culture de la paix



(RV) Entretien - Plus de 300 communicateurs catholiques d’environ 80 pays sont réunis en ce moment à Rome pour le Congrès Mondial de SIGNIS 2014. Un événement destiné aux professionnels catholiques des médias, de différents domaines et expériences. Jusqu’à samedi ils vont échanger sur le thème : « Les médias pour une culture de paix : Créer des images avec la nouvelle génération ».

Le Congrès s’est ouvert mardi en présence de Mgr Claudio Maria Celli. Le Président du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales a rappelé la nécessité de faire de l’Église une porte ouverte à tous. Un objectif pour lequel va travailler le père Fabrizio Colombo. Il est le futur directeur du service Signis de Rome. Ecoutons-le, interrogé par Cyprien Viet RealAudioMP3

Ce n’est plus faire la publicité de sa cloche et de sa petite église mais c’est d’être une ouverture. Le thème de ce congrès est : les médias pour la paix, pour une culture de la paix mais en prenant la perspective des jeunes. Donc, c’est créer des images avec les nouvelles générations tout en sachant que le monde a changé et aussi la façon de communiquer : il y a twitter et les réseaux sociaux. Internet devient de plus en plus un protagoniste de la communication. Donc, il faut y entrer avec un esprit positif mais avec la force de ce message qui est celui de l’Évangile.
Est-ce que c’est déstabilisant pour ce monde de la communication chrétienne ou est-ce qu’au contraire, c’est une chance à saisir ?
C’est une chance à saisir. La nouvelle génération de religieux, de prêtres, de missionnaires est déjà dans cette culture. Et avec la jeunesse, ça fait partie de la réalité quotidienne. La culture digitale doit se vivre comme une nouvelle culture, ce n’est pas seulement des moyens techniques externes mais nous sommes là-dedans. La culture digitale est un habit que l’on doit porter. Donc, je crois que l’esprit est très positif au congrès dans le sens où on va vraiment embrasser cette culture digitale mais avec la force de l’Évangile parce que le message est là. Et c’est seulement qu’il faut changer la forme et la forme est très importante, aujourd’hui. On ne peut plus en rester à se dire : « l’important c’est de donner un message ». Non, la forme avec laquelle nous donnons ce message, l’emploi des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, etc.. sont « un don de Dieu » pour employer les mots du Pape François. Voilà, c’est le défi à relever mais avec un esprit positif.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité