HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-03-05 13:59:44
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape suscite une "Francescomania" malgré lui



(RV) Près d’un an après son élection au siège de Pierre, la popularité du Pape François ne se dément pas. Les audiences générales et angélus attirent toujours des dizaines de milliers de fidèles, l’occasion pour le Pape de multiplier les bains de foule qu’il affectionne. Un engouement qui se ressent à Rome où les abords du Vatican ne désemplissent pas, et où les souvenirs à l’effigie du Pape François se vendent comme des petits pains. Chaque pèlerin peut acheter aussi un petit drapeau « Papa Francesco » et le brandir au passage de la papamobile, ce qui n'était pas le cas sous le pontificat de son prédecesseur.

Ce mercredi, les Italiens ont eu la surprise de trouver dans leurs kiosques un nouvel hebdomadaire exclusivement consacré au Pape : Il mio Papa (Mon Pape), un magazine d’une soixantaine de pages présenté comme le « premier hebdomadaire au monde sur le Pape François ».

Les limites de la « Francescomania »

Pour la modique somme de 50 centimes d’euro, le lecteur peut retrouver le récit d’une semaine dans la vie du Pape, plusieurs albums photos retraçant les grands moments de son pontificat, comme sa visite sur l’ile de Lampedusa, son voyage au Brésil, ou ses audiences fortes où il embrasse malades et enfants. D’autres rubriques plus pratiques donnent par exemple des « trucs » pour avoir la meilleure place lors d’une audience place Saint-Pierre, ou dévoilent une prière écrite par le Pape à apprendre. Sans oublier de reprendre les tweets de @Pontifex publiés dans la semaine.

Ce magazine, tiré à pas moins de 500 000 exemplaires et publié par le groupe Mondadori, (propriété de la Fininvest de Silvio Berlusconi) est le signe que la « Francescomania », amorcée dès les premiers jours du pontificat, ne faiblit pas. Pas sûr cependant que cette entreprise éditoriale soit vraiment au goût du souverain pontife. Il mio Papa sort en effet le jour où le Pape livre une longue interview au Corriere Della Sera dans lequel il ne cache pas sa gêne devant ce qu’il dénonce comme une «certaine mythologie du Pape François ». «Décrire le Pape comme une sorte de Superman, une sorte de star, me paraît blessant» y explique le Saint-Père, soulignant que le Pape est un homme normal.


Photo: La couverture de Il mio Papa, nouvel hebdomadaire exclusivement consacré au Pape François


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité