HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-03-20 17:29:55
A+ A- Imprimer cet article



Les palestiniens chrétiens d'Israël ne seraient pas palestiniens ?



Le Conseil des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte a approuvé un document préparé par la Commission Justice et Paix évoquant le projet de loi de la Knesset visant à établir une distinction entre palestiniens chrétiens et musulmans, et selon laquelle les palestiniens chrétiens en Israël ne seraient pas palestiniens. En conséquence, ils se devraient de faire le service militaire israélien.

Les responsables politiques israéliens insistent de plus en plus sur le fait que les palestiniens chrétiens ne sont pas arabes et ne font pas partie du peuple palestinien. Ceci a notamment été évoqué lors de la campagne menée pour que les palestiniens chrétiens fassent leur service militaire, et plus récemment dans un projet de loi proposé par un membre de la Knesset, Yariv Levin. Ce dernier introduit une distinction entre les palestiniens chrétiens et musulmans en affirmant que les palestiniens chrétiens sont chrétiens et non palestiniens.

Texte intégral du document:

Nous, Chefs de l’Eglise catholique en Israël, nous tenons à préciser que ce n’est ni le droit ni le devoir des autorités civiles israéliennes de nous dire qui nous sommes. En réalité, la plupart de nos fidèles en Israël sont arabes palestiniens. Ils sont évidemment chrétiens aussi. Ils sont aussi citoyens de l’Etat d’Israël. Nous ne voyons pas de contradiction dans cette identité ainsi définie : arabes chrétiens palestiniens et également citoyens de l’Etat d’Israël.

Nous nous adressons à tous les palestiniens chrétiens, qu’ils soient en Israël, en Palestine ou à travers le monde. Ils sont, tous, où qu’ils soient, palestiniens, chrétiens et citoyens.

Il y a en effet des chrétiens en Israël, une petite minorité marginale, qui soutient cette campagne qui souhaite redéfinir notre identité. Que ce soit par intérêt, par peur, ou dans le rêve d’une pleine égalité, nous ne saurons nous prononcer. Toutefois, nous devons souligner qu’ils ne peuvent pas prétendre être les porte-paroles des palestiniens chrétiens en Israël.

Les habitants de cette terre, juifs, chrétiens, musulmans et druzes, ont vécu ici depuis des siècles sous différents gouvernements. Ensemble, chrétiens, musulmans et druzes (ainsi que certains juifs qui ont toujours vécu dans le pays) insistent sur le fait que leur identité commune et partagée, développée au fil des siècles, est palestinienne.

Cette campagne a clairement pour but de diviser les chrétiens de leurs compatriotes musulmans. Elle est également tout aussi dangereuse dans la mesure où elle menace de diviser les chrétiens entre eux.

Si la Knesset travaille au bien des citoyens d’Israël, elle se doit de fournir tous les efforts nécessaires pour adopter des lois qui mettent fin aux discriminations, qu’elles soient à l’encontre des juifs, des arabes, des chrétiens, des musulmans ou des druzes. La création d’une société qui unit tous les citoyens dans l’égalité et qui s’efforce d’œuvrer pour la justice et la paix, ne laissera plus de place à la peur pour personne. Israéliens et palestiniens, chrétiens, musulmans et druzes, peuvent vivre ensemble dans le respect mutuel et la dignité, et travailler ensemble à la construction d’un avenir meilleur.

La Commission Justice et Paix et le Conseil des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité