HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-03-22 16:18:13
A+ A- Imprimer cet article



La protection des mineurs, l’une des priorités les plus importantes pour l’Eglise



(RV) « Les gens ont besoin de savoir qu’il n’y a aucune place dans la prêtrise et la vie religieuse pour ceux qui feraient du mal aux jeunes… Tellement de peine, tellement de douleur doivent conduire à une prêtrise plus sainte, à un épiscopat plus saint, à une Eglise plus sainte » : voilà le message qu’adressait le Pape Jean-Paul II aux cardinaux américains en avril 2002.
En octobre 2006, le Pape émérite Benoît XVI a déclaré, à son tour, aux évêques irlandais que lorsqu’on s’engage à promouvoir la protection des mineurs, nous devons travailler « à établir la vérité sur ce qui a eu lieu dans le passé pour prendre toutes les mesures nécessaires afin d’empêcher que cela se reproduise à nouveau, pour s’assurer que les principes de justice soient pleinement respectés et, surtout, pour apporter du réconfort aux victimes et à tous ceux qui ont été affectés par ces crimes énormes ».

Huit personnalités hautement qualifiées

A la suite de ses prédécesseurs, et après avoir consulté différents cardinaux, évêques et experts, le Pape a donc décidé de former cette Commission de protection des mineurs. Ce faisant, a commenté ce samedi le père Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, le Pape indique de façon claire le fait que « l’Eglise considère la protection des mineurs comme une de ses priorités les plus élevées » et pour mettre en œuvre son initiative, le Pape a donc indiqué les noms de « différentes personnalités hautement qualifiées et connues pour leur engagement sur ce thème ».

Ce groupe de huit experts de diverses nationalités (Irlande, France, Italie, Argentine, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Pologne ) est maintenant appelé à travailler ensemble et « rapidement », a expliqué le père Lombardi, sur l’élaboration de la structure finale de cette Commission, en précisant les objectifs et les responsabilités de cette nouvelle commission, en proposant le nom de nouveaux candidats, venant d’autres zones géographiques, pour se mettre au service de la néo-structure.

L'Eglise doit jouer un rôle crutial

« Avec la certitude que l’Eglise doit jouer une rôle crucial » quant à la protection des mineurs, et « regardant le futur, sans pour autant oublier le passé », la Commission aura une approche multiple pour promouvoir leur protection : éducation pour prévenir l’exploitation des enfants, connaître les procédures pénales contre les agressions faites sur les mineurs, les devoirs et responsabilités civiles et canoniques, et développer « de meilleures pratiques » identifiées et qui se sont développées dans la société toute entière.
« Ainsi, conclue le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, et avec l’aide de Dieu, cette Commission contribuera à répondre à la sainte responsabilité d’assurer la sécurité de la jeunesse ».


Photo : Le Pape et le père Lombardi


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité